Pourquoi est-ce souvent si difficile d'aimer les autres ?


Question : « Pourquoi est-ce souvent si difficile d'aimer les autres ? »

Réponse :
Aimer les autres peut être extrêmement difficile. On dit souvent qu'on a besoin d'une dose supplémentaire de grâce pour aimer les personnes naturellement difficiles à aimer. Parfois, nous avons même du mal à aimer les personnes que nous apprécions naturellement. Ces difficultés à aimer les autres sont dues essentiellement au péché, chez nous comme chez ceux que nous voulons aimer. Les hommes sont des créatures déchues. Sans Dieu et sa puissance qui agit en nous, nous sommes des êtres égoïstes, naturellement davantage enclins à nous aimer nous-mêmes qu'à aimer les autres. L'amour n'est pas égoïste : il veut le meilleur pour les autres (1 Corinthiens 13.5, Philippiens 2.3). Pour aimer, nous devons lutter à la fois contre l’égoïsme et les tendances pécheresses qui nous sont propres et contre ceux des autres.

Une autre raison pour laquelle aimer les autres peut être difficile est que nous ne comprenons pas ce qu'est le véritable amour. Nous avons tendance à voir l'amour d'abord comme une émotion. Le problème est que nous ne maîtrisons pas toujours nos émotions : nous pouvons contrôler notre réaction, mais les émotions elles-mêmes ont incontrôlables. Dieu nous appelle à aimer les autres comme il nous a aimés nous-mêmes. Cet amour est un amour agapê, dont l'essence même est le sacrifice. Dieu nous a aimés d'un amour sacrificiel, au point de mourir sur la croix pour nos péchés. Il ne nous a pas sauvés parce que nous le méritions, mais parce que, dans son amour, il s'est sacrifié pour nous. Aimons-nous les autres assez pour nous sacrifier pour eux, même quand ils ne sont pas aimables ? Aimer les autres n'est pas une question de sentiment, mais de volonté.

Dieu est mort pour nous alors que nous étions dans notre pire état, au milieu de nos péchés, absolument pas aimables (Romains 5.8, Jean 15.13). Alors, quand nous faisons des sacrifices pour aimer quelqu'un, cela nous offre un aperçu de l'amour de Dieu pour nous, que nous reflétons également au monde. Jésus a dit à ses disciples : « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. C'est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » (Jean 13.34-35) Il ne nous a pas dit d'avoir des sentiments d'amour les uns envers les autres, mais de nous aimer les uns les autres. Ce commandement est un acte, pas un sentiment.

Aimer les autres est difficile notamment parce que nous cherchons souvent à y arriver par nous-mêmes, à faire naître l'amour là où il n'est pas, ce qui peut conduire à l'hypocrisie, quand nous faisons semblant d'aimer alors qu'en réalité, notre cœur est froid envers l'autre. Nous devons comprendre que l'amour est impossible sans Dieu. C'est quand nous demeurons en Jésus (Jean 15) et que le Saint-Esprit demeure en nous que nous portons le fruit de l'amour (Galates 5.22-23). La Bible dit que Dieu est amour et que notre amour les uns pour les autres dépend à la fois de Dieu et de notre réponse à son amour (1 Jean 4.7-12). Dépendre de Dieu et nous abandonner à lui peut être difficile, mais il permet ces difficultés pour manifester sa gloire d'autant plus. En aimant des personnes difficiles à aimer et en choisissant d'aimer même quand les sentiments sont absents, nous manifestons notre dépendance de Dieu et laissons sa puissance agir en nous et par nous.

Aimer les autres est difficile parce qu'ils sont humains, comme nous. C'est dans la difficulté que nous prenons le plus conscience de la qualité de l'amour de Dieu pour nous. Quand nous aimons les autres même s'ils ne sont pas aimables, l'Esprit de Dieu fait briller sa lumière à travers nous, Dieu est glorifié, les autres sont édifiés et ce monde voit Christ en nous.

English


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi est-ce souvent si difficile d'aimer les autres ?