L'addiction à la caféine est-elle péché ?


Question : « L'addiction à la caféine est-elle péché ? »

Réponse :
1 Corinthiens 6.12 dit : « Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile ; tout m'est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit. » La Bible ne mentionne pas la caféine et la question de l'addiction à la caféine n'y est donc pas directement abordée. Tout ce que nous pouvons faire est d'appliquer au cas de la caféine les principes bibliques généraux relatifs aux addictions. 1 Corinthiens 6.12 est certainement le passage qui s'applique le mieux : le contexte parle d'immoralité sexuelle, mais Paul va clairement au-delà quand il dit : « je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit. »

L'addiction à la caféine, comme les excès de table, est l'objet de beaucoup d'hypocrisie chez les chrétiens, qui sont prompts à condamner l'alcoolisme et l'addiction au tabac, mais ont tendance à ignorer les addictions plus « socialement acceptables ». L'abus d'alcool a clairement des effets néfastes sur la santé comme sur le comportement. Le tabac, même en petite quantité, est dangereux pour la santé. En comparaison, la caféine est moins dangereuse… mais les chrétiens ne doivent pas s'arrêter à cela : ils doivent se demander si ce qu'ils font est juste et honore Dieu.

En quantité raisonnable, la caféine n'est ni addictive, ni dangereuse pour la santé, mais elle peut l'être en trop forte quantité. Est-ce péché de boire une tasse de café le matin au réveil ? Bien sûr que non. Est-ce péché de devenir si dépendant du café qu'on ne puisse plus rien faire avant d'avoir bu sa tasse de café du matin ? Oui, d'après 1 Corinthiens 6.12, qui dit que nous ne devons être dépendants de rien et ne nous laisser asservir / dominer ou régir par rien, ce qui inclut évidemment la caféine. Une consommation modérée de caféine n'est pas péché, mais l'addiction à la caféine est un problème spirituel et un péché à surmonter.

English


Retour à la page d'accueil en français

L'addiction à la caféine est-elle péché ?