Que dit la Bible de l'abus d'enfants ?


Question : « Que dit la Bible de l'abus d'enfants ? »

Réponse :
L'expression abus d'enfants n'est pas employée dans la Bible, mais celle-ci nous apprend que les enfants sont précieux au cœur de Dieu et que ceux qui leur font du mal encourent sa colère. Quand ses disciples ont cherché à empêcher les enfants de venir à Jésus, il les a repris en ces mots : « Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent » (Marc 10.14), puis il a pris les enfants dans ses bras et les a bénis (verset 16). La Bible nous apprend à bénir les enfants, pas à abuser d'eux.

Il y a différentes manières de maltraiter ou d'abuser d'un enfant, que Dieu a toutes en horreur. Le Bible interdit les maltraitances à l’encontre des enfants en nous mettant en garde contre la colère injuste. Trop d'enfants sont battus ou font l’objet de mauvais traitements physiques par des parents qui soulagent ainsi sur eux leur propre colère et frustration. Certaines formes de discipline physique sont bibliquement acceptables, mais ne doivent jamais être administrées sous le coup de la colère. Paul rappelle aux Éphésiens : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas. Que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne laissez aucune place au diable. » (Éphésiens 4.26-27) Proverbes 29.22 dit : « Le colérique pousse au conflit, l'homme plein de fureur commet beaucoup de transgressions. » La colère injuste et non maîtrisée n'a pas sa place dans la vie d'un chrétien. Nous devons confesser notre colère à Dieu et la gérer d'une manière appropriée, bien avant s'en arriver au point d'abuser physiquement d'un enfant ou de qui que ce soit d'autre.

La Bible condamne aussi la maltraitance sexuelle des enfants. Les sévices et le harcèlement sexuels sont particulièrement dévastateurs et la Bible est pleine de mises en garde contre le péché sexuel. Forcer un enfant à participer à des actes sexuels est un crime épouvantable. En plus de pécher sexuellement, l'auteur d'un tel acte détruit aussi l'innocence d'une des personnes les plus vulnérables qui soient. L'abus sexuel ravage ses victimes dans tout leur être, de leur image de soi à leurs limites physiques et au lien spirituel entre eux et Dieu. S'il s'agit d'un enfant, sa personnalité encore fragile est souvent altérée à vie et ne guérira jamais sans une aide appropriée.

La Bible interdit aussi les maltraitances psychologiques et affectives des enfants. Éphésiens 6.4 avertit les parents de ne pas « irriter » ou provoquer leurs enfants, mais de les « éleve[r] en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur ». Une discipline verbale trop dure, sans amour, la manipulation affective ou un cadre de vie instable aliènent les enfants de leurs parents et rendent toute instruction et correction inutiles. Les parents peuvent irriter et provoquer leurs enfants par leurs attentes déraisonnables, en les rabaissant ou en les critiquant sans cesse, ce qui peut engendrer des blessures qui sont parfois aussi graves, voire pires, que celles occasionnées par la violence physique. Colossiens 3.21 nous dit de ne pas « exaspére[r] » nos enfants pour qu'ils ne soient pas découragés. Éphésiens 4.15-16 et 25-32 dit que nous devons dire la vérité dans l'amour et édifier les autres au lieu de prononcer des paroles destructives, surtout envers des enfants encore fragiles.

La Bible condamne on ne peut plus clairement les maltraitances à enfants, sous toutes ses formes. Si vous suspectez qu'un enfant de votre entourage est victime d'abus, vous devez obligatoirement le signaler aux autorités compétentes. Les personnes abusées comme leurs abuseurs peuvent trouver l'espoir, le pardon et la guérison en Jésus-Christ. En parler à un pasteur ou trouver un conseiller chrétien ou un groupe de soutien peut être un bon point de départ sur la voie de la guérison.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l'abus d'enfants ?