Qu'est-ce que la théorie de l'abiogenèse ? Quelle est la définition de l'abiogenèse ?


Question : « Qu'est-ce que la théorie de l'abiogenèse ? Quelle est la définition de l'abiogenèse ? »

Réponse :
L'abiogenèse est l'idée que la vie peut apparaître à partir de matériaux sans vie. Cette notion s'est beaucoup étendue avec les avancées scientifiques humaines, mais toutes les formes d'abiogenèse ont en commun d'être scientifiquement impossibles. Il n'y a jamais eu d'expérience démontrant l'abiogenèse. Elle n'a jamais été observée dans un environnement naturel ni artificiel. Toutes les conditions considérées comme ayant existé sur terre sont soit inaptes à produire les éléments requis ou auto-contradictoires. Il n'y a aucune preuve qui montre où et comment la vie aurait pu apparaître. En fait, tout ce que la science a découvert jusqu'ici semble indiquer que l'abiogenèse n'est possible sous aucune condition naturelle.

Les premières notions d'abiogenèse étaient très simplistes : puisque la viande en putréfaction est dévorée par les asticots, on en a déduit que la viande se transforme en asticots, et puisqu'on trouvait souvent des souris dans les lieux de stockage du foin, on a pensé que les souris se transformaient en foin. Cette forme d'abiogenèse s'appelle la « génération spontanée » et était l'explication scientifique la plus répandue à la reproduction des êtres vivants il y a tout juste quelques centaines d'années. Des hommes comme Louis Pasteur n'ont prouvé expérimentalement la reproduction des êtres vivants qu'au milieu du XIXème Siècle. Ainsi, la science a fini par prouver d'une manière décisive qu'une cellule vivante ne peut apparaître qu'à partir d'une autre cellule vivante.

Les notions plus modernes d'abiogenèse peuvent être très complexes et certaines sont plus improbables que d'autres. Elles varient beaucoup, allant des coulées de lave en haute mer aux impacts de météorites, voire aux plages radioactives. De manière générale, toutes les théories modernes concernant l'abiogenèse impliquent un scénario dans lequel les conditions naturelles permettent l'apparition, l'association et l'arrangement de molécules d'une manière leur permettant de se reproduire d'elles-mêmes. Ces théories varient beaucoup sur la question de la nature exacte de ces conditions, de la complexité des molécules, etc. Toutes partagent au moins un facteur commun : elles sont tellement peu plausibles scientifiquement qu'on peut les considérer comme impossibles.

Un problème posé par l'abiogenèse moderne est l'extraordinaire complexité des organismes vivants. Des expériences ont montré qu'il est possible de créer des acides aminés très simples en laboratoire, mais ces acides ne suffisent de loin pas à former une cellule vivante. Non seulement les conditions nécessaires à leur formation tueraient toute cellule dès son apparition, mais il est aussi hautement improbable qu'elles aient jamais existé sur terre. Toutes les théories évolutives qui semblent expliquer comment des formes de vie très simples ont pu se développer à partir d'une seule cellule nouvellement formée échoue à expliquer la formation de cette cellule. Il n'y a pas de « première cellule prototype ». La science n'a jamais produit de cellule vivante autosuffisante ayant pu apparaître ou survivre dans les conditions requises pour la formation de ses composants.

On entend parfois que « la mort est la seule vraie question philosophique ». Que ce soit vrai ou non, la mort est un défi majeur qui se pose à toutes les visions philosophiques du monde. Ainsi, l'abiogenèse est le principal problème du scientifique naturaliste. Des tentatives d'explication de l'apparition de la vie par des voies purement naturelles, sans Créateur ni Concepteur, existent, mais elles sont fermement réfutées par la science elle-même. Quelle ironie de voir tant de personnes prétendre que le naturalisme scientifique est « prouvé », « établi » ou « démontré » clairement. Pourtant, le naturalisme est nécessairement lié à l'abiogenèse, qui est scientifiquement impossible.

Les preuves abondantes que la vie ne peut être apparue à partir de l'absence de vie sont un signe clair que le naturalisme n'est pas une vision du monde réaliste. La vie a soit une origine naturelle (abiogenèse), soit une origine surnaturelle (dessein intelligent). L'impossibilité scientifique de l'abiogenèse est un argument en faveur d'une origine surnaturelle de la vie. Même les constituants les plus élémentaires requis pour l’élaboration d'une cellule vivante ne peuvent être créés que dans des conditions non naturelles, hautement contrôlées, si bien qu'il est raisonnable de penser que la vie n'a pas pu apparaître sans l’intervention d’une intelligence.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que la théorie de l'abiogenèse ? Quelle est la définition de l'abiogenèse ?