Le Suaire de Turin est-il authentique ?



 


Question : « Le Suaire de Turin est-il authentique ? »

Réponse :
Le Suaire de Turin est un tissu en lin dont certains pensent qu’il s’agit de l’étoffe funéraire de Jésus-Christ. Les quatre Évangiles mentionnent le fait que Jésus été enveloppé et enterré dans un drap de lin (Matthieu 27.59, Marc 15.46, Luc 23.53, Jean 19.40). Le Suaire de Turin a été « découvert » ou, en tout cas, rendu public, au 14ème Siècle ap. J.-C. Il est nommé d’après la ville de Turin, en Italie, où il est conservé.

Vous trouverez des photos du Suaire de Turin sur cette page web : http://www.shroud.com/examine.htm. En l’examinant, on constate que le Suaire de Turin semble appartenir à un homme crucifié, avec des marques au niveau des mains et des pieds qui correspondent à ceux des clous lors d’une crucifixion. Il semble y avoir aussi des traces de blessures à la tête, au dos et aux jambes, qui ressemblent à celles causées par la torture de Jésus.

Le Suaire de Turin est-il vraiment l’étoffe funéraire de Jésus-Christ ? Son authenticité est très débattue. Certains sont tout à fait convaincus que c’est le cas, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit d’un faux ou d’une œuvre d’art. Des tests de datation on montré que le suaire est ultérieur au 10ème Siècle ap. J.-C., mais d’autres examens ont permis de détecter des traces de spores et de pollens courants en Israël, qui pourraient remonter au 1er Siècle ap. J.-C. Ni l’une ni l’autre de ces dates n’est certaine.

L’absence totale de mention d’une étoffe funéraire dans la Bible est un argument contre l’authenticité du Suaire de Turin. Comme mentionné précédemment, la Bible parle d’un drap de lin en un seul morceau, employé pour descendre le corps de Jésus de la croix. Ce drap a certainement aussi servi pour transporter le corps jusqu’à la tombe de Joseph d’Arimathée. Au tombeau, le corps a été préparé hâtivement pour l’enterrement, notamment lavé et embaumé. Luc 24.12 parle de « bandelettes », qu’on retrouve également en Jean 20.5-6. Enfin, Jean 20.7 mentionne un « linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus ». Cette description semble aller à l’encontre de l’authenticité du Suaire de Turin.

Que penser du Suaire de Turin ? Il pourrait s’agir de l’étoffe funéraire d’un crucifié, mais il est peu probable qu’il soit lié à la mort de Christ. Même s’il s’agissait vraiment de l’étoffe funéraire de Christ, nous ne devrions pas pour autant l’adorer. Du fait de l’incertitude qui l’entoure, le Suaire de Turin ne peut être employé comme une preuve de la résurrection de Christ. Notre foi ne dépend pas d’un tel tissu, mais de la Parole écrite de Dieu.




Retour à la page d'accueil Français

Le Suaire de Turin est-il authentique ?