Le diable / Satan est-il une personne ou une force / personnification du mal ?



 


Question : « Le diable / Satan est-il une personne ou une force / personnification du mal ? »

Réponse :
Bien qu’il ait persuadé de nombreuses personnes qu’il n’existe pas, Satan est certainement un être réel et personnel, la source de toute incrédulité et de toute sorte de mal moral et spirituel dans le monde. La Bible lui attribue différents noms, notamment ceux de Satan (ce qui signifie « adversaire », Job 1.6, Romains 16.20), le diable (c’est-à-dire l’« accusateur », Matthieu 4.1, 1 Pierre 5.8), Lucifer (Ésaïe 14.12), le serpent (2 Corinthiens 11.3, Apocalypse 12.9), et bien d’autres.

L’existence de Satan comme un être personnel est prouvée par le fait que le Seigneur Jésus-Christ le reconnaissait comme tel. Jésus le désignait souvent par son nom (par ex. Luc 10.18, Matthieu 4.10) et l’appelait « le prince de ce monde » (Jean 12.31, 14.30, 16.11).

L’apôtre Paul appelait Satan le « dieu de ce monde » (2 Corinthiens 4.4) et le « prince de la puissance de l’air » (Éphésiens 2.2). L’apôtre Jean a dit : « Le monde entier est sous la puissance du mal » (1 Jean 5.19) et que Satan « égare toute la terre » (Apocalypse 12.9). Cette description ne correspond pas à une force impersonnelle ou à une simple personnification du mal.

Les Écritures enseignent qu’avant la création de l’homme et du monde, Dieu a créé des « dizaines de milliers d’anges » (Hébreux 12.22), une armée céleste d’êtres spirituels d'une grande force et intelligence. Les plus élevés de ces êtres sont les chérubins, qui sont devant le trône même de Dieu. Le « chérubin protecteur » était à l’origine Satan lui-même (Ézéchiel 28.14), « plein de sagesse et parfait en beauté ».

Dieu n’a cependant pas créé Satan comme un être maléfique. Les anges, comme les hommes, ont été créés comme des esprits libres, pas comme des machines incapables de penser. Ils étaient tout à fait capables de choisir de rejeter la volonté de Dieu et de se rebeller contre son autorité.

Les péchés de base des hommes et des anges sont l’incrédulité et l’orgueil. Satan a dit dans son cœur : « Je monterai au ciel, je hisserai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu et je siégerai sur la montagne de la rencontre, à l’extrême nord. Je monterai au sommet des nuages, je ressemblerai au Très-Haut. » (Ésaïe 14.13, 14) Encore une fois, ce ne sont pas les actions ou motivations d’une force impersonnelle.

Jésus aussi nous a parlé de certaines caractéristiques de Satan. Il a dit qu’il était meurtrier dès le commencement, qu'il ne se tient pas dans la vérité, car il n’y a aucune vérité en lui, et que quand il ment, il parle de sa manière naturelle, car il est menteur et le père du mensonge (Jean 8.44).

Il est crucial que les chrétiens reconnaissent la réalité de Satan et comprennent qu’il rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer (1 Pierre 5.8). Il est impossible de vaincre le péché et la tentation du diable par nous-mêmes, mais les Écritures nous apprennent à être forts. Nous devons revêtir toute l’armure de Dieu et résister à la tentation (Éphésiens 6.13).


Retour à la page d'accueil en français

Le diable / Satan est-il une personne ou une force / personnification du mal ?