Pourquoi les mormons se font-ils appeler Saints des Derniers Jours ?



 


Question : « Pourquoi les mormons se font-ils appeler Saints des Derniers Jours ? »

Réponse :
Avec l’accroissement des aspirations aux expériences religieuses au cours des années 1800, le manque d’unité des différentes branches chrétiennes est devenu un problème. Alors, un homme du nom de Joseph Smith est apparu pour proposer une solution fondée sur ses propres expériences religieuses supposées. Il s’est autoproclamé prophète de Dieu et ses disciples ont affirmé que par lui, Dieu était en train de restaurer le « saint sacerdoce des Apôtres et disciples du temps passé ». Smith a affirmé aussi que, dans ces « derniers jours » avant la fin du monde, toutes les églises participaient à l’apostasie et que seule sa révélation privée (ou celle de ses associés) était digne de confiance pour le salut et l’instruction.

L'entreprise de Joseph Smith et d’Oliver Cowdery a donné naissance à une organisation : l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Ce nom aurait été révélé par Jésus-Christ afin d’indiquer trois certitudes : 1) cette église a été instaurée par Jésus-Christ lui-même, 2) son ministère était spécifique aux derniers jours et 3) elle était constituée uniquement de saints authentiques, reconnus par Jésus-Christ. Un tel nom avait de quoi séduire à une époque de flou doctrinal. Cette église affirmait avoir reçu pour mission d’établir le Royaume de Dieu et d’instituer la pratique chrétienne voulue par Dieu, une mission qu’elle appelle la « restauration de l’Évangile », qui s’inscrivait dans les mouvements de restauration du début du 19ème Siècle.

D’après la Bible, c’est Dieu qui établira son Royaume (Ésaïe 9.7). Les saints ne sont pas appelés à le faire à sa place. De plus, qu’on considère les derniers jours comme les temps de la fin ou comme toute l’époque consécutive à l’achèvement du ministère de Jésus-Christ, rien dans la Bible n’appuie l’idée que l’Évangile aurait besoin d’être restauré. Jésus a dit que la confession de Simon Pierre : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant » est le roc sur lequel il bâtirait son Église, contre laquelle « les portes du séjour des morts ne l’emporteront pas » (Matthieu 16.16, 18). Les Écritures affirment aussi que, même si certains s’égarent loin de la vérité, « les solides fondations posées par Dieu subsistent » (2 Timothée 2.18-19). Ces versets indiquent l’attachement persévérant de l’Église à l’Évangile. À la fin des temps, l’apostasie se multipliera (Matthieu 24.11), mais l’Évangile demeurera intact chez ceux qui persévèreront jusqu’à la fin (Matthieu 24.13-14).

Aujourd’hui, les véritables saints continuent d’affirmer la vérité de l’Évangile éternel (Jean 3.16, Marc 16.15) et de « prend[re] pour modèle les saines paroles qu[’ils ont] entendues […], dans la foi et l’amour qui sont en Jésus-Christ. » (2 Timothée 1.13)


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi les mormons se font-ils appeler Saints des Derniers Jours ?