Que signifie le fait que le Saint-Esprit vient demeurer en nous ?


Question : « Que signifie le fait que le Saint-Esprit vient demeurer en nous ? »

Réponse :
Quand une personne met sa foi en Jésus-Christ, le Saint-Esprit vient demeurer en elle pour toujours. À l'époque de l'Ancien Testament, il ne descendait sur les saints que ponctuellement, pour les rendre aptes à un service particulier, mais ne demeurait pas avec eux (voir Juges 15.14, 1 Chroniques 12.18, Psaume 51.11, Ézéchiel 11.5). Jésus a indiqué à ses disciples le nouveau rôle de l'Esprit de vérité dans nos vies : « il reste avec vous et il sera en vous. » (Jean 14.17) L'Apôtre Paul a écrit : « Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps [et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu]. » (1 Corinthiens 6.19-20)

Ces versets nous disent que le Saint-Esprit, la troisième personne de la Trinité, demeure en ceux qui croient en Jésus-Christ. Quand quelqu'un accepte Christ comme son Sauveur personnel, le Saint-Esprit vient demeurer en lui et lui donne une nouvelle vie, une vie éternelle, qui est au cœur de sa nature (Tite 3.5, 2 Pierre 1.4). L'image du corps du croyant comme le temple du Saint-Esprit illustre ce que cela implique : le terme temple désigne le Saint des Saints, le sanctuaire intérieur du tabernacle de l'Ancien Testament, où la présence de Dieu se manifestait par une nuée en présence du souverain sacrificateur, qui n'y entrait qu'une fois par an, le jour de la fête des expiations, pour verser le sang d'un animal sacrifié sur le propitiatoire de l'Arche de l'Alliance. En ce jour particulier, Dieu accordait le pardon au prêtre et à son peuple.

Aujourd'hui, il n'y a plus de Temple juif à Jérusalem et les sacrifices d'animaux ont cessé. Le corps du croyant est le temple du Saint-Esprit et le croyant est pardonné et sanctifié moyennant le sang de Jésus-Christ (Éphésiens 1.7). Le Saint-Esprit demeure en ceux qui croient en Christ. Les Écritures ajoutent que Christ aussi demeure spirituellement dans les croyants (Colossiens 1.27), par Dieu le Père (1 Jean 4.15), ce qui implique toute la Trinité.

En venant demeurer dans le croyant, le Saint-Esprit transforme sa vie :
1) Il donne une vie nouvelle à une âme morte (Tite 3.5) : c'est la nouvelle naissance dont Jésus parle en Jean 3.1-8.

2) Il confirme au croyant son appartenance au Seigneur et son statut d'héritier de Dieu et de cohéritier de Christ (Romains 8.15-17).

3) Il fait du croyant un membre de l’Église universelle de Christ : c'est le baptême du Saint-Esprit, selon 1 Corinthiens 12.13.

4) Il distribue les dons spirituels (donnés par Dieu pour le service) pour l'édification de l’Église et le service efficace du Seigneur, pour sa gloire (1 Corinthiens 12.11).

5) Il aide les croyants à comprendre et à mettre en pratique les Écritures dans sa vie quotidienne (1 Corinthiens 2.12).

6) Il enrichit la vie de prière du croyant en intercédant pour lui (Romains 8.26-27).

7) Il rend le croyant qui se laisse guider par lui capable de vivre pour Christ et d'accomplir sa volonté (Galates 5.16). Il le guide sur la voie de la justice (Romains 8.14).

8) La nouvelle vie qu'il donne se manifeste dans la vie du croyant par les fruits de l'Esprit (Galates 5.22-23).

9) Il est attristé quand le croyant pèche (Éphésiens 4.30) et le convainc de péché, pour qu'il confesse son péché que leur communion soit restaurée (1 Jean 1.9).

10) Il scelle le croyant jusqu'au jour de la rédemption, pour qu'il puisse être certain qu'à la fin de sa vie, il sera dans la présence de Dieu (Éphésiens 1.13-14).

Quand vous acceptez Christ comme votre Sauveur (Romains 10.9-13), le Saint-Esprit vient demeurer dans nos cœurs et nous donne une nouvelle vie d'amour et une relation avec le Seigneur, pour le servir.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que signifie le fait que le Saint-Esprit vient demeurer en nous ?