GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que l’union hypostatique ? Comment Jésus peut-il être à la fois homme et Dieu ? »

Réponse :
L’union hypostatique est le terme employé pour décrire la manière dont Dieu le Fils, Jésus-Christ, a pris une nature humaine tout en demeurant pleinement Dieu. Jésus avait toujours été Dieu (Jean 8.58, 10.30), mais par son incarnation, il est devenu un être humain (Jean 1.14). L’union de la nature humaine à la nature divine a donné Jésus, l’homme-Dieu. C’est cela, l’union hypostatique : Jésus Christ, une personne qui est à la fois pleinement Dieu et pleinement homme.

Les natures humaine et divine de Jésus sont inséparables. Jésus sera toujours l’homme-Dieu, pleinement Dieu et pleinement homme, avec deux natures distinctes en une seule personne. L’humanité et la divinité de Jésus ne se mélangent pas, mais sont unies sans perdre leur identité distincte. Jésus se soumettait parfois aux limites humaines (Jean 4.6, 19.28) et agissait d’autres fois par la puissance de sa divinité (Jean 11.43, Matthieu 14.18-21). Dans les deux cas, c’était la personne unique de Jésus qui agissait. Jésus avait deux natures, mais une seule personnalité.

La doctrine de l’union hypostatique est une manière d’expliquer comment Jésus pouvait être à la fois pleinement Dieu et pleinement homme. En fin de compte, cependant, il s’agit d’une doctrine que nous ne pouvons comprendre pleinement. Il nous est impossible de comprendre Dieu entièrement. Nos esprits humains limités ne doivent pas s’attendre à comprendre pleinement un Dieu infini. Jésus est le Fils de Dieu, conçu par le Saint-Esprit (Luc 1.35). Mais cela ne veut pas dire qu’il n’existait pas avant sa conception. Jésus a toujours existé (Jean 8.58,10.30). Quand Jésus a été conçu, il devient homme en plus d’être Dieu (Jean 1.1, 14).

Jésus est à la fois Dieu et homme. Il a toujours été Dieu, mais il n’est devenu homme qu’à sa conception par Marie. Il est devenu homme afin de s’identifier à nous dans nos luttes (Hébreux 2.17) et, surtout, afin de pouvoir mourir sur la croix en rançon pour nos péchés (Philippiens 2.5-11). En résumé, l’union hypostatique enseigne que Jésus est à la fois pleinement homme et pleinement Dieu, sans mélange ni dilution, et qu’il est une seule personne éternelle.