GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que Sion ? Quel est le Mont Sion ? Quel est le sens biblique de Sion ? »

Réponse :
Les versets 2-3 du Psaume 87 disent : « La ville de Sion, l’Éternel l’aime plus que toutes les demeures de Jacob. On a dit sur toi des choses glorieuses, ville de Dieu ! » Le terme « Sion «, employé plus de 150 fois dans la Bible, signifie « fortification ». Dans la Bible, Sion est à la fois la cité de David et la cité de Dieu. En avançant dans le récit biblique, ce terme, qui désignait à l’origine une cité physique, prend un sens plus spirituel.

La première mention « Sion » dans la Bible est en 2 Samuel 5.7 : « David s’empara néanmoins de la forteresse de Sion, c’est-à-dire la ville de David. » À l’origine, Sion était donc le nom de l’ancienne forteresse jébuséenne dans la cité de Jérusalem, qui en est venu à désigner toute la ville. Après que David se soit emparé de « la forteresse de Sion » elle fut appelée « la ville de David » (1 Rois 8.1, 1 Chroniques 11.5, 2 Chroniques 5.2).

Quand Salomon a construit le Temple de Jérusalem, le nom de Sion s’est étendu au Temple et aux environs (Psaumesss 2.6, 48.2, 11-12, 132.13). Au fil du temps, ce nom a été employé pour la ville de Jérusalem, le pays de Juda et le peuple d’Israël dans son ensemble (Ésaïe 40.9, Jérémie 31.12, Zacharie 9.13).

Son autre sens important est théologique : Sion est utilisé au sens figuré pour désigner Israël en tant que peuple de Dieu (Ésaïe 60.14) et, dans le Nouveau Testament, avec le sens chrétien de royaume spirituel de Dieu, Jérusalem céleste (Hébreux 12.22, Apocalypse 14.1). Pierre fait référence à Christ comme la pierre angulaire de Sion : « Je mets dans Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse. Celui qui croit en elle n’en aura jamais honte. » (1 Pierre 2.6)