GotQuestions.org/Francais



Question : « La résurrection de Jésus-Christ est-elle authentique ? »

Réponse :
Les Écritures présentent des preuves concluantes de la résurrection de Jésus-Christ. Celle-ci est racontée en Matthieu 28.1-20, Marc 16.1-20, Luc 24.1-53 et Jean 20.1-21.25. Christ ressuscité apparaît aussi dans le livre des Actes (Actes 1.1-11). On peut tirer de ces passages plusieurs « preuves » de la résurrection. Il y a d’abord le changement radical qui a eu lieu chez les disciples, lesquels sont passés d’un groupe d’hommes effrayés qui se cachaient à des témoins forts et courageux de l’Évangile, parcourant le monde entier. Qu’est-ce qui pourrait mieux expliquer ce changement radical que l’apparition de Christ ressuscité ?

Il y a eu aussi la vie de l’Apôtre Paul. Qu’est-ce qui l’a transformé de persécuteur de l’Église en Apôtre ? L’apparition de Christ qu’il eut sur le chemin de Damas (Actes 9.1-6). Ensuite, il y a le tombeau vide : si Jésus n’était pas ressuscité, alors où son corps se serait-il trouvé ? Les disciples et d’autres ont vu le tombeau où il a été enseveli. Quand ils y sont retournés, son corps n’était plus là. Des anges ont dit aux disciples qu’il était ressuscité des morts, comme il l’avait promis (Matthieu 28.5-7). Ses nombreuses apparitions sont une autre preuve de sa résurrection (Matthieu 28.5, 9, 16-17, Marc 16.9, Luc 24.13-35, Jean 20.19, 24, 26-29, 21.1-14, Actes 1.6-8, 1 Corinthiens 15.5-7).

L’importance qu’y attachaient les Apôtres est également une preuve de la résurrection de Jésus. Le passage-clé à ce sujet est 1 Corinthiens 15. Dans ce chapitre, l’Apôtre Paul explique pourquoi il est crucial de comprendre et de croire en la résurrection. Il nous donne les raisons suivantes :

(1) Si Christ n’était pas ressuscité, les croyants ne ressusciteraient pas non plus (1 Corinthiens 15.12-15) ;

(2) Si Christ n’était pas ressuscité, son sacrifice pour le péché ne serait pas suffisant (1 Corinthiens 15.16-19). La résurrection de Jésus est la preuve que sa mort a été agréée par Dieu pour l’expiation de nos péchés. S’il était resté mort, cela aurait prouvé que son sacrifice n’avait pas été jugé suffisant. Par conséquent, les croyants ne recevraient pas le pardon des péchés et resteraient morts également (1 Corinthiens 15.16-19). Il n’y aurait pas de vie éternelle (Jean 3.16). « Mais en réalité, Christ est ressuscité, précédant ainsi ceux qui sont morts. » (1 Corinthiens 15.20)

(3) Enfin, les Écritures disent clairement que tous ceux qui croient en Jésus-Christ seront ressuscités pour la vie éternelle, tout comme lui (1 Corinthiens 15.20-23). 1 Corinthiens 15 poursuit en expliquant comment la résurrection du Christ prouve sa victoire sur le péché et nous donne le pouvoir de vivre une vie victorieuse (1 Corinthiens 15.24-34), en décrivant la nature glorieuse de notre corps ressuscité (1 Corinthiens 15.35-49) et en proclamant que, par la résurrection de Christ, tous ceux qui croient en lui ont remporté la victoire sur la mort (1 Corinthiens 15.50-58).

Quelle vérité glorieuse que celle de la résurrection ! « Ainsi, mes frères et sœurs bien-aimés, soyez fermes, inébranlables. Travaillez de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n’est pas sans résultat dans le Seigneur. » (1 Corinthiens 15.58) D’après la Bible, la résurrection de Jésus-Christ est clairement vraie : la Bible la raconte, mentionne 400 témoins qui l’ont vu ressuscité et base des doctrines chrétiennes cruciales sur l’historicité de sa résurrection.