GotQuestions.org/Francais



Question : « Quelle est la différence entre religion et spiritualité ? »

Réponse :
Avant de nous intéresser à la différence entre religion et spiritualité, nous devons tout d’abord définir les deux termes. La religion peut se définir comme « la croyance en Dieu ou en des dieux qui doivent être adorés, qui s’exprime habituellement sous la forme de conduite ou de rites » ou comme « tout système spécifique de croyance, d’adoration, etc., impliquant souvent un code moral ». La spiritualité peut être définie comme « la qualité ou le fait d’être spirituel, non physique » ou « d’une nature essentiellement spirituelle, manifestée par la vie, les pensées, etc. ; tendance ou nuance spirituelle ». En bref, la religion est un ensemble de croyances et de rites qui prétendent amener une personne à une juste relation avec Dieu, tandis que la spiritualité met l’accent sur les choses et le monde spirituel au lieu des choses physiques / terrestres.

L’erreur la plus courante concernant la religion est de penser que le christianisme n’est qu’une religion parmi d’autres comme l’islam, le judaïsme, l’hindouisme, etc. Malheureusement, beaucoup de ceux qui se disent chrétiens pratiquent en réalité le christianisme comme une religion. Pour beaucoup, le christianisme n’est rien de plus qu’un ensemble de règles et de rites à observer pour s’assurer d’aller au ciel après la mort. Ce n’est pas le véritable christianisme. Le véritable christianisme n’est pas une religion, mais c’est une relation avec Dieu par Jésus-Christ, le Messie-Sauveur, que l’on reçoit par la grâce, par le moyen de la foi. Certes, le christianisme a des rites (par ex. le baptême et le repas du Seigneur) et des règles (par ex. ne pas tuer, s’aimer les uns les autres, etc.), mais ils ne sont pas l’essence du christianisme. Les rites et règles du christianisme sont le fruit du salut. Quand nous recevons le salut par Jésus-Christ, nous nous faisons baptiser en témoignage de notre foi. Nous prenons le repas du Seigneur en mémoire du sacrifice de Christ. Nous suivons une liste de choses à faire et à ne pas faire par amour pour Dieu et par reconnaissance pour ce qu’il a fait pour nous.

L’erreur la plus courante concernant la spiritualité est de penser que, puisqu’il y a de nombreuses formes de spiritualité, elles sont toutes également valables. Méditer dans des positions corporelles inhabituelles, communier avec la nature, chercher à communiquer avec le monde des esprits etc., peut sembler « spirituel », mais il s’agit en fait de formes erronées de spiritualité. La vraie spiritualité, c’est d’avoir le Saint-Esprit de Dieu, que l’on reçoit lorsqu’on accepte le salut en Jésus-Christ. La vraie spiritualité, ce sont les fruits que le Saint-Esprit produit dans la vie d’une personne : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi (Galates 5.22-23). Au cœur de la spiritualité se trouve le désir de ressembler de plus en plus à Dieu, qui est Esprit (Jean 4.24), et de voir notre caractère se conformer à son image (Romains 12.1-2).

La religion et la spiritualité ont en commun de pouvoir toutes deux être de fausses méthodes de relation avec Dieu. La religion a tendance à substituer la froide observance de rites à une véritable relation avec Dieu. La spiritualité, elle, a tendance à substituer la communication avec le monde des esprits à une véritable relation avec Dieu. Les deux peuvent être, et sont souvent, de fausses routes vers Dieu. En même temps, la religion peut être utile, dans le sens où elle indique qu’il y a un Dieu et que nous avons des comptes à lui rendre. La seule véritable utilité de la religion est de nous montrer que nous ne sommes pas à la hauteur et avons besoin d’un Sauveur. La spiritualité, elle, est utile en ce qu’elle nous montre que la spiritualité ne se limite pas au monde physique. Les hommes ne sont pas des êtres purement matériels, mais ils ont aussi une âme et un esprit. Nous sommes entourés d’un monde spirituel dont nous devons être conscients. La véritable utilité de la spiritualité est qu’elle nous montre qu’il y a quelque chose et quelqu’un au-delà de ce monde physique, avec qui nous devons être en relation.

Jésus-Christ est l’accomplissement à la fois de la religion et de la spiritualité. Il est celui à qui nous devons rendre des comptes et vers lequel la vraie religion dirige. Il est celui auquel nous devons être reliés et vers lequel la vraie spiritualité dirige.