GotQuestions.org/Francais



Question : « Que signifie avoir la crainte de Dieu ? »

Réponse :
Pour un incroyant, la crainte de Dieu est la crainte du jugement de Dieu et de la mort éternelle, qui est une séparation éternelle avec lui (Luc 12.5, Hébreux 10.31).Pour le croyant, c’est très différent : c’est une attitude de révérence à son égard. Hébreux 12.28-29 le décrit très bien : « C’est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, attachons-nous à la grâce qui nous permet de rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec respect et avec piété. Notre Dieu est en effet un feu dévorant ». Ce respect et cette piété correspondent exactement à la crainte des chrétiens envers Dieu. C’est un facteur qui nous motive à nous donner entièrement au Créateur l’Univers.

Proverbes 1.7 déclare : « La connaissance commence par la crainte de l’Éternel ». Nous ne pouvons acquérir la véritable sagesse sans comprendre qui est Dieu est développer un respect mêlé de crainte à son égard. La véritable sagesse ne peut venir que de notre compréhension de Dieu, de sa sainteté, de sa justice et de son équité. Deutéronome 10.12, 20-21 proclame : « Maintenant, Israël, que demande de toi l’Éternel, ton Dieu ? N’est-ce pas que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, que tu aimes et serves l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme [...] C’est l’Éternel, ton Dieu, que tu craindras, c’est lui que tu serviras, c’est à lui que tu t’attacheras et c’est par son nom que tu prêteras serment. Il est ta gloire, il est ton Dieu. C’est lui qui a fait au milieu de toi les actes grands et redoutables que tes yeux ont vus ». La crainte de Dieu est le fondement pour marcher dans ses voies, le servir et, surtout, l’aimer.

Certains ont redéfini la crainte de Dieu en respect de Dieu. Le respect en fait clairement partie, mais c’est bien plus que cela. Pour le croyant, la définition biblique de la crainte de Dieu implique de comprendre combien il hait le péché et de craindre son jugement du péché, même dans la vie du croyant. Hébreux 12.5-11 décrit comment Dieu corrige les croyants. Même s’il le fait dans l’amour (Hébreux 12.6), cela doit tout de même nous inspirer la crainte. Quand nous étions enfants, la peur de la correction de nos parents nous a certainement empêché de faire bien des bêtises. Il devrait en être de même dans notre relation avec Dieu. Nous devons craindre sa correction et par conséquent, chercher à mener une vie qui lui soit agréable.

Les croyants n’ont pas à avoir peur de Dieu. Nous n’avons aucune raison d’avoir peur de lui. Nous avons sa promesse que rien ne peut nous séparer de son amour (Romains 8.38-39) et qu’il ne nous laissera pas et ne nous abandonnera pas (Hébreux 13.5).La crainte de Dieu est une révérence pour lui qui influence profondément notre manière de vivre. Craindre Dieu, c’est le respecter, lui obéir, nous soumettre à sa discipline et l’adorer avec piété.