GotQuestions.org/Francais



Question : « Y a-t-il différents degrés de châtiment en enfer ? »

Réponse :
L’idée de différents niveaux de châtiment en enfer vient essentiellement de la Divine Comédie, écrite par Dante Alighieri entre 1308 et 1321. Dans ce livre, le poète romain Virgile guide Dante à travers les neuf cercles de l’enfer. Ces neuf cercles sont concentriques et représentent une augmentation progressive de la méchanceté, qui culmine au centre de la terre, là où Satan est maintenu en esclavage. Dans chaque cercle, les pécheurs sont châtiés en fonction de la gravité de leurs crimes. Chacun d’eux subit pour toute l’éternité le châtiment du principal péché qu’il a commis. Selon Dante, les cercles vont du premier d’entre eux, où résident les païens non baptisés, mais vertueux, au cercle situé au centre-même de l’enfer, réservé à ceux qui ont commis le pire des péchés : la trahison contre Dieu.

Bien que la Bible ne le dise pas clairement, elle semble indiquer qu’il y ait effectivement différents degrés de châtiment en enfer. En Apocalypse 20.11-15, les morts sont jugés « conformément à leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres » (Apocalypse 20.12), mais au final, toutes les personnes condamnées sont jetées dans l’étang de feu (Apocalypse 20.13-15). Le but de ce jugement est peut-être de déterminer la sévérité de leur châtiment en enfer. Quoi qu’il en soit, être jeté dans une partie un peu moins chaude de l’étang de feu n’est pas vraiment une consolation pour ceux qui seront pour toujours condamnés à y baigner.

On trouve une autre indication qu’il pourrait y avoir différents degrés de châtiment en enfer dans ces paroles de Jésus : « Le serviteur qui a connu la volonté de son maître mais qui n’a rien préparé ni fait pour s’y conformer sera battu d’un grand nombre de coups. En revanche, celui qui ne l’a pas connue et qui a fait des choses dignes de punition sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et l’on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié. » (Luc 12.47-48)

Quels que soient les degrés de châtiment que l’enfer comporte, il est clair que c’est un endroit à éviter.

Malheureusement, la Bible dit que c’est là qu’une majorité d’individus termineront leur trajectoire : « En effet, large est la porte, spacieux le chemin menant à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par-là, mais étroite est la porte, resserré le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. » (Matthieu 7.13-14) Chacun doit donc se demander sur quel chemin il se trouve. Les « beaucoup » sur le chemin spacieux ont une chose en commun : ils ont tous rejeté Christ comme le seul et unique chemin qui mène au ciel. Jésus a dit : « C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi. » (Jean 14.6) Quand il a dit qu’il était le seul chemin, c’est exactement ce qu’il voulait dire. Quiconque suit une autre voie se trouve sur le chemin spacieux menant à la perdition. Qu’il y ait ou non différents niveaux de châtiment en enfer, la souffrance y est terrible, atroce et éternelle ; mais elle peut être évitée.