GotQuestions.org/Francais



Question : « Y a-t-il différents niveaux dans le ciel ? »

Réponse :
Le passage biblique qui se rapproche le plus d’une indication sur l’existence de différents niveaux dans le ciel est 2 Corinthiens 12.2 : « Je connais un homme en Christ qui, il y a 14 ans, a été enlevé jusqu’au troisième ciel. Était-ce dans son corps ou à l’extérieur de son corps, je l’ignore, mais Dieu le sait. » Certains pensent que ce passage indique l’existence de trois niveaux dans le ciel : un pour les chrétiens les plus engagés, qui ont atteint un niveau élevé de spiritualité, un autre pour les chrétiens ordinaires et un dernier pour ceux qui n’ont pas servi Dieu fidèlement. Cette interprétation n’a aucun fondement biblique.

Paul ne dit pas qu’il y a trois cieux ou trois niveaux dans le ciel. Dans beaucoup de cultures anciennes, le terme « ciel » était employé pour décrire trois « royaumes » : le ciel visible, l’espace et le monde spirituel. Paul dit que Dieu l’a enlevé au ciel « spirituel », la demeure de Dieu, au-delà de l’univers physique. L’idée de différents niveaux dans le ciel vient peut-être en partie de la Divine Comédie de Dante, dans laquelle le poète décrit neuf niveaux du paradis et de l’enfer. Il s’agit cependant d’une œuvre de fiction. L’idée-même de différents niveaux dans le ciel est étrangère aux Écritures.

En revanche, les Écritures parlent de différentes récompenses dans le ciel. Jésus a dit à ce sujet : « Voici, je viens bientôt et j’apporte avec moi ma récompense pour traiter chacun conformément à son œuvre. » (Apocalypse 22.12) Puisque Jésus nous récompensera en fonction de nos œuvres, on voit donc qu’il y aura un temps de récompense pour les croyants et que ces récompenses seront différentes pour chaque personne.

Seules les œuvres qui auront résisté au feu purificateur de Dieu ont une valeur éternelle et mériteront une récompense. Ces œuvres de valeur sont décrites comme « de l’or, de l’argent, des pierres précieuses » (1 Corinthiens 3.12) et seront construites sur le fondement de la foi en Christ. Les œuvres qui ne seront pas récompensées sont décrites comme « du bois, du foin ou de la paille » ; il ne s’agit pas forcément d’œuvres mauvaises, mais d’œuvres vaines, sans valeur éternelle. Les récompenses seront distribuées devant le « tribunal de Christ », où les vies des croyants seront évaluées à cette fin. « Le jugement » des croyants ne fait jamais référence au châtiment pour les péchés : Jésus-Christ l’a déjà subi en mourant à la croix, si bien que Dieu dit à notre sujet : « En effet, je pardonnerai leurs injustices et je ne me souviendrai plus de leurs péchés » (Hébreux 8.12). Quelle pensée glorieuse ! Le chrétien n’a aucun châtiment à craindre, mais peut au contraire regarder aux couronnes de récompense qu’il pourra jeter aux pieds de son Sauveur. Pour conclure, il n’y a pas différents niveaux dans le ciel, mais il y a différents niveaux de récompense.