GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que le problème synoptique ? »

Réponse :
En comparant les trois premiers Évangiles, Matthieu, Marc et Luc, on constate clairement que leur contenu et leur expression sont très semblables. C’est pourquoi on les appelle les « Évangiles synoptiques ». Le terme synoptique signifie « vue d’ensemble avec une perspective commune». Les ressemblances entre les Évangiles synoptiques en ont amené certains à se demander si leurs auteurs avaient une source commune, un autre récit écrit de la naissance, de la vie, du ministère, de la mort et de la résurrection de Christ. La question des ressemblances et des différences entre les Évangiles synoptiques s’appelle le problème synoptique.

Certains croient que Matthieu, Marc et Luc sont si semblables qu’ils se sont forcément inspirés les uns des autres ou d’une source commune. Cette source hypothétique a été appelée la source « Q », de l’allemand Quelle, qui signifie « source». Existe-t-il des traces d’une source « Q » ? Non, il n’a jamais été découvert aucune partie ni fragment d’un tel document, auquel aucun des premiers Pères de l’Église n’a jamais fait allusion. La source « Q » est une invention des érudits modernes qui nient l’inspiration de la Bible. Ils pensent que la Bible n’est rien de plus qu’un œuvre littéraire susceptible d’être soumise à la même critique que les autres œuvres littéraires. Encore une fois, il n’existe aucune preuve, ni biblique, ni théologique, ni historique, de l’existence d’une source « Q ».

Si Matthieu, Marc et Luc n’ont pas employé de source « Q », pourquoi leurs Évangiles se ressemblent-ils tellement ? Il y a plusieurs explications possibles. Il est possible que les autres Évangiles aient eu accès à celui qui a été écrit le premier (peut-être Marc, même si, selon les Pères de l’Église il s’agit de Matthieu). L’idée que Matthieu et/ou Luc se soient inspirés de l’Évangile de Marc pour leurs Évangiles ne pose aucun problème. Peut-être Luc avait-il accès aux Évangiles de Marc et de Matthieu et s’en est inspiré pour son propre Évangile. Luc 1.1-4 nous dit : « Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et qui sont devenus des serviteurs de la parole. Il m’a donc paru bon, à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l’origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus. »

En fin de compte, le « problème » synoptique n’est pas si problématique que cela : l’explication est que tous les Évangiles synoptiques sont inspirés par le même Saint-Esprit et ont tous été écrits par des personnes qui ont été témoins ou ont entendu parler des mêmes événements. L’Évangile selon Matthieu a été écrit par l’Apôtre Matthieu, un des douze disciples ayant suivi Jésus et qu’il avait envoyés en mission. L’Évangile selon Marc a été écrit par Jean Marc, un compagnon de l’Apôtre Pierre, également un des douze. L’Évangile selon Luc a été écrit par Luc, un proche collaborateur de l’Apôtre Paul. N’est-il pas logique que leurs récits se ressemblent beaucoup ? Chacun des Évangiles est en fin de compte inspiré par le Saint-Esprit (2 Timothée 3.16-17, 2 Pierre 1.20-21), nous devons donc nous attendre à ce qu’ils forment un tout cohérent.