GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que le pélagianisme et le semi-pélagianisme ? »

Réponse :
Pélage était un moine qui a vécu vers la fin des années 300 et au début des années 400 ap. J.-C., qui enseignait que les hommes naissaient innocents, sans la souillure du péché originel ou du péché hérité. Il croyait que Dieu créait directement chaque âme humaine et que par conséquent, chaque âme humaine était à l’origine sans péché. Il croyait que le péché d’Adam n’affectait pas les générations venues après lui. Cette théorie est connue sous le nom de pélagianisme.

Le pélagianisme contredit de nombreux passages et principes bibliques. D’abord, la Bible nous dit que nous sommes pécheurs dès le moment de notre conception (Psaumes 51.7). De plus, elle enseigne que tous les hommes meurent à cause de leur péché (Ézéchiel 18.20, Romains 6.23). Alors que le pélagianisme affirme que les hommes ne naissent pas avec une inclination naturelle vers le péché, la Bible dit le contraire (Romains 3.10-18). Romains 5.12 dit clairement que le péché d’Adam est à l’origine du péché qui a infecté le reste de l’humanité. Quiconque a élevé des enfants peut témoigner qu’il faut leur apprendre à se conduire correctement, mais qu’ils n’ont nul besoin qu’on leur enseigne à pécher. Le pélagianisme est donc clairement anti-biblique et doit être rejeté.

Le semi-pélagianisme enseigne que l’humanité est marquée par le péché, mais pas au point de nous ne plus pouvoir coopérer de nous-mêmes avec la grâce de Dieu. Le semi-pélagianisme enseigne la dépravation partielle, en opposition à la dépravation totale. Les mêmes passages bibliques qui réfutent le pélagianisme réfutent aussi le semi-pélagianisme. Romains 3.10-18 ne décrit clairement pas l’humanité comme étant seulement partiellement marquée par le péché. La Bible enseigne clairement que nous sommes incapables de coopérer avec la grâce de Dieu, à moins qu’il ne nous « attire ». « Personne ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m’a envoyé ne l’attire. » (Jean 6.44) Tout comme le pélagianisme, le semi-pélagianisme est anti-biblique et doit être rejeté.