GotQuestions.org/Francais



Question : « Que dit la Bible du karma ? »

Réponse :
Le karma est un concept théologique commun au bouddhisme et à l’hindouisme, selon lequel le comportement dans une existence détermine celle que l’on mènera après chaque réincarnation. Si vous menez une vie généreuse, bonne et sainte, vous serez récompensé par une réincarnation (renaissance dans un nouveau corps terrestre) en vue d’une vie agréable, tandis que si vous menez une vie égoïste et malveillante, vous serez réincarné en vue d’une vie moins agréable. Autrement dit, vous moissonnerez dans votre prochaine vie ce que vous semez dans celle-ci. Le karma est fondé sur la croyance théologique en la réincarnation. La Bible rejette l’idée de réincarnation, et aussi par conséquent aussi celle du karma.

Hébreux 9.27 déclare : « Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement». Ce verset est très clair sur deux points qui, pour les chrétiens, invalident la possibilité de la réincarnation et du karma. D’abord, il dit qu’il nous est réservé de « mourir une seule fois », ce qui implique que nous ne naissons et me mourons qu’une fois. Il n’y a pas de cycle incessant de vie, de mort et de renaissance, une notion inhérente à la théorie de la réincarnation. Ensuite, ce verset dit qu’après la mort, nous ferons face au jugement, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de deuxième chance, comme avec la réincarnation et le karma. Vous avez une seule opportunité de vivre votre vie selon le plan de Dieu, ensuite il sera trop tard.

La Bible parle beaucoup de semer et de moissonner. Job 4.8 dit: « Pour ma part, voici ce que j’ai vu : ceux qui labourent l’injustice et qui sèment le malheur en récoltent les fruits. » Le verset 5 du Psaume 126 dit : « Ceux qui sèment avec larmes moissonneront dans la joie, » Luc 12.24 dit : « Observez les corbeaux : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n’ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez beaucoup plus que les oiseaux ! » Dans chacun de ces exemples, ainsi que toutes les autres références au principe de semer et récolter, nous ferons face aux conséquences de nos actes dans cette vie, pas dans une vie future. Semer et moissonner est une activité présente et les références montrent clairement que les fruits que vous moissonnerez seront proportionnels à vos actes. De plus, ce que vous semez dans cette vie présente va affecter votre récompense ou votre châtiment dans la vie après la mort.

La vie après la mort n’est pas une renaissance ou une réincarnation dans un autre corps sur cette terre : c’est soit la souffrance éternelle en enfer (Matthieu 25.46), soit la vie éternelle au ciel avec Jésus, qui est mort afin que nous puissions vivre éternellement avec lui. C’est là ce qui doit être au centre de notre vie sur terre. L’Apôtre Paul écrit en Galates 6.8-9 : « Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre récoltera d’elle la ruine, mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. »

Enfin, nous devons toujours nous souvenir que c’est Jésus qui, par sa mort sur la croix, a moissonné la vie éternelle pour nous, et que c’est la foi en Jésus qui nous donne la vie éternelle. Éphésiens 2.8-9 nous dit : « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter». On voit donc que les notions de réincarnation et de karma sont incompatibles avec ce qu’enseigne la Bible à propos de la vie, de la mort et du principe de semer et moissonner pour la vie éternelle.