GotQuestions.org/Francais



Question : « Héritons-nous tous du péché d’Adam et d’Ève ? »

Réponse :
Oui, tous les hommes héritent du péché d’Adam et d’Ève, particulièrement de celui d’Adam. Le péché est décrit dans la Bible comme ça transgression de la loi de Dieu (1 Jean 3.4) et la rébellion contre Dieu (Deutéronome 9.7, Josué 1.18). Genèse 3 décrit la rébellion d’Adam et d’Ève contre Dieu et son commandement. À cause de leur désobéissance, toute leur descendance « hérite » du péché. Romains 5.12 dit qu’à travers Adam, le péché est entré dans le monde et qu’ainsi, la mort a atteint tous les hommes, parce que tous ont péché. Ce péché est connu comme le péché hérité. En effet, tout comme nous avons hérité des caractéristiques physiques de nos parents, nous avons aussi hérité de la nature pécheresse d’Adam. Adam et Ève ont été créés à l’image et selon la ressemblance de Dieu (Genèse 1.26-27, 9.6). Cependant, nous sommes aussi à l’image et selon la ressemblance d’Adam (Genèse 5.3). Quand Adam est tombé dans le péché, la conséquence a été que toute sa descendance en a été « infectée ». David s’est lamenté à ce sujet dans un de ses Psaumes : « Oui, depuis ma naissance, je suis coupable ; quand ma mère m’a conçu, j’étais déjà marqué par le péché. » (Psaumes 51.7) Cela ne veut pas dire que sa mère l’avait conçu de manière illégitime, mais qu’elle avait hérité de nature pécheresse de ses propres parents, qu’ils avaient eux-mêmes héritée de leurs parents, et ainsi de suite. David, tout comme nous, avait hérité du péché de ses parents. Même si nous menons la meilleure vie possible, nous n’en demeurons pas moins pécheurs à cause du péché dont nous avons hérité.

Du fait que nous sommes nés pécheurs, nous péchons tous. Remarquez la progression en Romains 5.12 : le péché est entré dans le monde par Adam, la mort a suivi le péché, puis la mort a atteint tous les hommes, qui ont tous péché parce qu’ils ont hérité du péché d’Adam. Parce que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23), nous avons besoin du sacrifice parfait d’un être pur de tout péché, pour laver les nôtres, ce que nous sommes incapables de faire par nos propres forces. Grâce à Dieu, Jésus-Christ nous sauve du péché. Nos péchés ont été crucifiés avec Jésus, si bien que maintenant : « en lui, par son sang, nous sommes rachetés, pardonnés de nos fautes, conformément à la richesse de sa grâce. » (Éphésiens 1.7) Dieu, dans sa sagesse infinie, a pourvu au remède à ce péché dont nous héritons, qui est accessible à chacun : « Sachez-le donc, mes frères : c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé. » (Actes 13.38)