GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que l’Enlèvement de l’Église ? »

Réponse :
Le terme « Enlèvement » n’apparaît pas dans la Bible. Le terme anglais équivalent « rapture » vient du latin et signifie « enlèvement, transport, retrait. » Le concept de l’Enlèvement de l’Église est cependant clairement enseigné dans les Écritures.

À l’occasion de l’Enlèvement de l’Église, Dieu retirera tous les croyants de la Terre afin de la préparer à son juste jugement, pendant la période de la Tribulation. L’Enlèvement est essentiellement décrit en 1 Thessaloniciens 4.13-18 et 1 Corinthiens 15.50-54. Dieu ressuscitera tous les croyants qui seront décédés, leur donnera un corps glorifié, puis les retirera de la terre avec les croyants restés vivants, qui recevront aussi un corps glorifié. « En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront d’abord. Ensuite, nous qui serons encore en vie, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » (1 Thessaloniciens 4.16-17)

1 Corinthiens 15.50-54 se concentre sur la nature instantanée de l’Enlèvement et sur les corps glorifiés que nous recevrons. « Je vais vous faire connaître un mystère. Nous ne mourrons pas tous, mais tous, nous serons transformés, en un instant, en un clin œil, au son de la trompette finale. Car la trompette sonnera, les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés. » (1 Corinthiens 15.51-52).

Lors de l’Enlèvement, nos corps seront instantanément transformés pour l’éternité. « Mais nous savons que, lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3.2) Il faut distinguer l’Enlèvement du retour de Christ. À l’occasion de l’Enlèvement, le Seigneur viendra « sur des nuées » et nous le rencontrerons « dans les airs » (1 Thessaloniciens 4.17), alors qu’à son retour, il descendra sur terre, posant ses pieds sur le Mont des Oliviers, ce qui provoquera un grand tremblement de terre suivi de la défaite des ennemis de Dieu (Zacharie 14.3-4).

La doctrine de l’Enlèvement n’est pas enseignée dans l’Ancien Testament, ce pour quoi Paul l’appelle un « mystère » à présent révélé : « Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la dernière trompette. La trompette sonnera, alors les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés. » (1 Corinthiens 15.51-52)

L’Enlèvement est un événement glorieux, auquel nous devrions tous aspirer. Nous serons enfin libres du péché et demeurerons pour toujours dans la présence de Dieu. Il y a bien trop de débats sur le sens et l’étendue de l’Enlèvement. Ce n’est pas l’intention de Dieu : l’Enlèvement devrait plutôt être une doctrine pleine d’espérance, qui nous réconforte. Dieu veut que nous nous « encourag[ions] les uns les autres par ces paroles » (1 Thessaloniciens 4.18).