GotQuestions.org/Francais



Question : « Quelle est la position chrétienne sur la retraite ? »

Réponse :
Les chrétiens qui approchent de l’âge de la retraite se demandent souvent ce qu’ils doivent faire des années qui leur restent. Doivent-ils prendre leur retraite du service chrétien en même temps que de leur emploi ? Comment les chrétiens doivent-ils envisager la retraite ?

1) Bien qu’aucun précepte biblique ne nous enseigne qu’on doive prendre sa retraite à un certain âge, nous avons l’exemple du service des Lévites dans le tabernacle. En Nombres 4, les Lévites de sexe masculin âgés de 25 à 50 ans sont recensés afin qu’ils servent dans le tabernacle. Après 50 ans, ils prenaient leur retraite du service régulier et cessaient de travailler tout en continuant à « aide[r leur]s frères » (Nombres 8.24-26).

2) Si nous pouvons prendre notre retraite professionnelle (même en tant que ministres chrétiens à temps plein), nous ne devons jamais prendre notre retraite en tant que serviteurs du Seigneur, même si notre manière de le servir peut changer. En Luc 2.25-38, on trouve l’exemple de deux personnes très âgées (Siméon et Anne) qui ont continué à servir le Seigneur fidèlement. Anne était une veuve d’un âge avancé qui servait dans le Temple quotidiennement par le jeûne et la prière. Tite 2.1dit que les hommes et femmes âgés doivent enseigner la vie chrétienne aux plus jeunes, par leur exemple.

3) Nos années de vieillesse ne doivent pas être consacrées à la seule recherche du plaisir. Paul dit que la veuve qui vit pour les plaisirs est morte, bien qu’encore vivante (1 Timothée 5.6). Il en est beaucoup qui assimilent la retraite à une recherche du plaisir, dans toute la mesure du possible, or c’est contraire aux instructions bibliques. Cela ne veut pas dire que les retraités ne peuvent pas jouer au golf, avoir une vie sociale ou se faire plaisir, mais que ces choses ne doivent pas être notre première priorité, quel que soit notre âge.

4) 2 Corinthiens 12.14 dit que les parents doivent faire des économies pour leurs enfants, mais la chose de loin la plus importante à « capitaliser » est notre héritage spirituel, qui peut être transmis à nos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Des générations de descendants ont été ainsi touchées et bénies par les prières ferventes d’un aïeul. La prière est peut-être le ministère le plus fructueux pour les personnes retraitées.

Le chrétien ne prend jamais sa retraite du service de Christ : il change seulement de lieu de travail. Pour résumer, quand on atteint « l’âge de la retraite » (quel qu’il soit), notre profession va peut-être changer, mais notre vie au service du Seigneur ne change pas. Ce sont souvent les « saints âgés » qui, après une vie entière de marche avec Dieu, ont acquis la capacité de transmettre les vérités de la Parole de Dieu en témoignant de la manière dont Dieu a agi dans leurs vies. La prière du psalmiste devrait devenir la nôtre alors que nous vieillissons : « Ne m’abandonne pas, ô Dieu, malgré ma vieillesse et mes cheveux blancs, afin que j’annonce ta force à la génération présente, ta puissance à tous ceux qui viendront ! » (Psaume 71.18)