GotQuestions.org/Francais



Question : « Pourquoi étudier l’Ancien Testament ? »

Réponse :
Il y a de nombreuses raisons d’étudier l’Ancien Testament. Tout d’abord, il pose les fondements des enseignements et événements du Nouveau. La Bible est une révélation progressive. Si vous sautez la première moitié d’un bon livre et que vous essayiez de le terminer, vous aurez du mal à vous y retrouver entre les personnages, l’intrigue et l’épilogue. De même, on ne peut comprendre pleinement le Nouveau Testament qu’en gardant à l’esprit les événements, les personnages, les lois, le système sacrificiel, les alliances et les promesses de l’Ancien.

Si nous n’avions que le Nouveau Testament, nous lirions les Évangiles sans savoir pourquoi les Juifs attendaient un Messie (un roi Sauveur). Nous ne comprendrions pas pourquoi le Messie devait venir (voir Ésaïe 53) et n’aurions pas pu reconnaître Jésus de Nazareth grâce aux nombreuses prophéties détaillées le concernant (annonçant, par exemple, son lieu de naissance (Michée 5.2), la manière dont il mourrait (Psaumes 22, surtout versets 1, 7-8, 14-18, 69.21), sa résurrection (Psaumes 16.10) et beaucoup d’autres détails de son ministère (Ésaïe 9.2, 52.3).

L’étude de l’Ancien Testament est très importante aussi pour comprendre les coutumes juives mentionnées dans le Nouveau Testament. Nous ne comprendrions pas à quel point les Pharisiens avaient corrompu la Loi de Dieu en y ajoutant leurs propres traditions, ni pourquoi Jésus était si contrarié lorsqu’il a purifié la cour du Temple. Nous ne connaîtrions pas non plus la source de ses nombreuses répliques à ses adversaires.

L’Ancien Testament contient de nombreuses prophéties détaillées, dont l’accomplissement montre que la Bible est la Parole de Dieu, non celle des hommes (par exemple Daniel 7 et les chapitres suivants). Les prophéties de Daniel donnent des détails très précis sur l’avènement et la chute de nations. Ces prophéties sont si fiables que les sceptiques prétendent qu’elles ont été écrites après les faits.

Nous devons étudier l’Ancien Testament à cause des nombreuses leçons qu’il nous apprend. Ses personnages nous guident pour nos propres vies et nous encouragent à faire confiance à Dieu en toutes circonstances (Daniel 3) et à tenir ferme dans nos convictions (Daniel 1) pour que notre foi soit récompensée (Daniel 6). Ils nous apprennent aussi qu’il vaut mieux confesser nos péchés tout de suite et sincèrement plutôt que de rejeter la faute sur les autres (1 Samuel 15) et à ne pas jouer avec le péché, qui nous rattrapera sinon (Juges 13-16). Par leur exemple, nous découvrons que le péché a des conséquences, non seulement pour nous, mais aussi pour ceux que nous aimons (Genèse 3), de même que le bien que nous faisons a des conséquences positives dans nos vies et dans celles de ceux qui nous entourent (Exode 20.5-6).

L’étude de l’Ancien Testament nous aide aussi à comprendre les prophéties. L’Ancien Testament contient beaucoup de promesses que Dieu doit encore accomplir en faveur de la nation juive. Il nous révèle des choses comme la durée de la Tribulation, en quoi le futur règne de Christ pendant 1 000 ans correspond aux promesses faites aux Juifs et comment la conclusion de la Bible répond à toutes les questions posées au commencement.

En résumé, l’Ancien Testament nous apprend à aimer et à servir Dieu et nous permet d’en apprendre plus sur lui. Au travers de ses nombreuses prophéties accomplies, il nous révèle en quoi la Bible est un livre unique parmi tous les livres sacrés : elle est le seul livre sacré qui apporte la preuve qu’elle est vraiment la Parole inspirée de Dieu, comme elle l’affirme. Bref, si vous ne vous êtes pas encore aventuré(e) dans les pages de l’Ancien Testament, il vous manque encore beaucoup de choses que Dieu a prévues pour vous.