GotQuestions.org/Francais



Question : « Pourquoi les personnages de la Genèse vivaient-ils aussi longtemps ? »

Réponse :
L’âge avancé des personnages des premiers chapitres de la Genèse est un mystère. Les exégètes ont proposé plusieurs théories. La généalogie en Genèse 5 consigne la lignée des descendants d’Adam qui craignaient Dieu, de laquelle serait par la suite issu le Messie. Il est possible que Dieu ait béni cette lignée en lui accordant une vie durée de particulièrement longue à cause de sa piété et de son obéissance. C’est une explication plausible, mais la Bible ne dit nulle part que seuls les individus mentionnés en Genèse 5 ont vécu aussi longtemps. De plus, à part Hénoc, Genèse 5 n’identifie aucune de ces personnes comme particulièrement pieuse. Il est probable que tous les hommes de cette époque vivaient plusieurs centaines d’années. Plusieurs facteurs contribuent probablement à cet état de fait.

Genèse 1.6-7 mentionne les eaux au-dessus de l’étendue, une voûte d’eau qui entoure la terre. Il est possible que cette voûte d’eau ait provoqué un effet de serre au niveau de la planète entière, qui aurait bloqué une grande partie des rayons qui touchent la terre aujourd’hui, avec pour conséquence des conditions de vie idéales. Genèse 7.11 indique qu’au moment du Déluge, cette voûte d’eau a été précipitée sur terre, mettant fin à ces conditions de vie idéales. Comparez la durée de vie des personnes avant (Genèse 5.1-32) et après (Genèse 11.10-32) le Déluge. Tout de suite après le Déluge, l’espérance de vie chute de manière dramatique.

Un autre facteur à prendre en compte est le fait que le code génétique des premières générations après la Création n’avait encore développé que peu de défauts. Adam et Ève ont été créés parfaits. Ils étaient certainement très résistants aux maladies. Leurs descendants auraient hérité de ces avantages, mais dans une moindre mesure. Cependant, avec le temps et à cause du péché, le code génétique humain s’est corrompu et les êtres humains sont devenus de plus en plus vulnérables aux maladies et à la mort, ce qui a certainement provoqué cette chute vertigineuse de l’espérance de vie.