GotQuestions.org/Francais



Question : « Pourquoi Dieu a-t-il permis à Satan et aux démons de pécher ? »

Réponse :
Dieu a choisi de mettre les anges comme les hommes face à un choix. Bien que la Bible ne donne pas beaucoup d’indications sur la rébellion de Satan ni des anges déchus, il semble que Satan, probablement le plus grand de tous les anges (Ézéchiel 28.12-18), ait décidé, par orgueil, de se rebeller contre Dieu afin de devenir son propre dieu. Satan (Lucifer) a refusé d’adorer Dieu et de lui obéir ; il voulait lui-même être Dieu (Ésaïe 14.12-14). Apocalypse 12.4 est généralement interprété comme une description figurée du tiers des anges ayant choisi de suivre Satan dans sa rébellion, devenant ainsi les anges déchus ou démons.

Cependant, contrairement à l’humanité, le choix des anges, soit de suivre Satan ou de demeurer fidèles à Dieu, fut un choix irrévocable. La Bible ne témoigne d’aucune possibilité pour les anges déchus de se repentir ni d’être pardonnés. Elle n’indique pas non plus qu’il soit possible que des anges supplémentaires tombent dans le péché. Les anges demeurés fidèles à Dieu sont appelés « anges élus » (1 Timothée 5.21). Satan et les anges déchus connaissaient Dieu dans toute sa gloire. Le fait qu’ils se soient rebellés en dépit de leur connaissance extensive de Dieu était le paroxysme du mal. Par conséquent, Dieu n’accorde pas à Satan non plus qu’aux autres anges déchus l’occasion de se repentir. La Bible ne nous donne non plus de raison de penser qu’ils se repentiraient si Dieu leur en donnait la possibilité (1 Pierre 5.8). Dieu a laissé à Satan et aux anges le même choix qu’à Adam et Ève : celui de lui obéir ou non. Les anges disposaient du libre arbitre ; Dieu n’a forcé ni encouragé aucun d’eux à pécher. Satan et les anges déchus ont choisi librement de pécher et méritent donc la colère éternelle de Dieu dans l’étang de feu.

Pourquoi Dieu a-t-il donné ce choix aux anges alors qu’il savait quelles en seraient les conséquences ? Il savait en effet qu’un tiers des anges se rebellerait et serait ainsi condamné au feu éternel. Il savait aussi que Satan poursuivrait sa rébellion en tentant l’humanité de pécher. Alors, pourquoi l’a-t-il permis ? La Bible ne répond pas explicitement à cette question, qui peut d’ailleurs se poser pour n’importe quelle mauvaise action. La réponse dépend au final de la souveraineté de Dieu sur sa création. Le psalmiste nous dit : « Les voies de Dieu sont parfaites » (Psaumes 18.31). Si les voies de Dieu sont « parfaites, » alors nous devons croire que tout ce qu’il fait et permet l’est également. Le plan parfait de Dieu était que le péché soit permis. Nos pensées ne sont pas celles de Dieu et nos voies ne sont pas ses voies, comme il nous le rappelle en Ésaïe 55.8-9.