GotQuestions.org/Francais



Question : « Dieu a-t-il créé le mal ? »

Réponse :
Au premier abord, il pourrait sembler évident que si Dieu a créé toutes choses, alors il a aussi créé le mal. Cependant, le mal n’est pas une « chose » créée, comme la pierre ou l’électricité. On ne peut pas avoir un pot de mal. Le mal n’existe pas en lui-même : c’est l’absence de bien. Par exemple, les trous existent réellement, mais seulement dans quelque chose d’autre. On peut appeler l’absence de cheveux un trou, mais il sera inséparable de l’idée de cheveux. Ainsi, il est vrai que tout ce que Dieu a créé était bon, notamment ses créatures libres de choisir le bien. Pour que le choix soit réel, Dieu a dû permettre une alternative au bien. Alors, il donné aux anges et aux hommes la liberté d’accepter le bien ou de le refuser (c’est-à-dire de choisir le mal). Le mal est une mauvaise relation entre deux bonnes choses, mais Dieu n’a pas eu besoin de le créer.

Une autre illustration sera peut-être utile. La réponse la plus courante à la question : « Le froid existe-t-il ? » est certainement oui ; mais il s’agit d’une erreur. Le froid n’existe pas : c’est l’absence de chaleur. De même, l’obscurité n’existe pas : c’est l’absence de lumière. De même manière, le mal est l’absence de bien, ou, mieux encore, l’absence de Dieu. Dieu n’a pas eu besoin de créer le mal, mais seulement de permettre l’absence de bien.

Dieu n’a pas créé le mal, mais il le permet. S’il avait exclu la possibilité du mal, les hommes et les anges le serviraient par obligation, pas par choix. Il ne voulait pas de « robots » qui accompliraient sa volonté tout simplement parce qu’ils auraient été « programmés » pour le faire. Dieu a permis la possibilité du mal pour que nous puissions être réellement libres de choisir de le servir ou non.

En tant qu’êtres humains limités, nous ne pourrons jamais pleinement comprendre un Dieu infini (Romains 11.33-34). Parfois, nous avons l’impression de comprendre ce que Dieu fait, pour découvrir plus tard que son but était tout autre que ce que nous pensions initialement. Dieu voit les choses selon une perspective sainte et éternelle, alors que nous les voyons selon une perspective pécheresse, terrestre et temporelle. Pourquoi Dieu a-t-il placé l’homme sur terre tout en sachant qu’Adam et Ève pécheraient et transmettraient ainsi le mal, la mort et la souffrance à toute l’humanité ? Pourquoi ne nous a-t-il pas créés pour nous laisser au ciel, où nous aurions été parfaits et n’aurions pas connu la souffrance ? Nous n’aurons pas de réponse adéquate à cette question dans cette vie. Ce que nous savons, c’est que tout ce que Dieu fait est saint et parfait et qu’en fin de compte ce sera à sa gloire. Dieu a permis la possibilité du mal pour que nous ayons réellement le choix de l’adorer ou non. Dieu n’a pas créé le mal, mais il le permet. Sinon, nous ne l’adorerions que par obligation, non par libre choix.