Que signifie l'expression : Parole faite chair (Jean 1.14) ?


Question : « Que signifie l'expression : Parole faite chair (Jean 1.14) ? »

Réponse :
Le terme Parole est employé de différentes manières dans la Bible. Dans le Nouveau Testament, deux termes grecs sont traduits par « Parole » : rhema et logos. Leur sens varie légèrement. Rhema désigne généralement une parole orale, comme par exemple en Luc 1.38, où, lorsque l'ange annonce à Marie qu'elle serait la mère du Fils de Dieu, celle-ci répond : « Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole [rhema] s’accomplisse pour moi ! »

Logos a un sens plus large et plus philosophique. Il s'agit du terme employé en Jean 1. Il décrit généralement un message, dans son ensemble, et est employé surtout en référence au message de Dieu à l'humanité. En Luc 4.32, par exemple, quand Jésus enseigna le peuple : « on était frappé par son enseignement, car il parlait [logos] avec autorité ». Le peuple n'était pas étonné des paroles de Jésus, mais de l'ensemble de son message.

En Jean 1, « la Parole » (Logos) est Jésus. Jésus est le Message ultime, tout ce que Dieu veut communiquer à l'homme. Le premier chapitre de l’Évangile de Jean nous offre un aperçu de la relation entre le Père et le Fils avant la venue sur terre de Jésus sous forme humaine : le Fils préexistait avec le Père (verset 1), a participé à la création de toutes choses (verset 3) et est « la lumière des êtres humains » (verset 4). La Parole (Jésus) est la parfaite incarnation de toute la nature divine (Colossiens 1.19, 2.9, Jean 14.9). Dieu le Père est Esprit, invisible à l'œil humain. Le message d'amour et de rédemption révélé par Dieu par l'intermédiaire des prophètes n'a pas porté de fruits pendant des siècles (Ézéchiel 22.26, Matthieu 23.37). Les hommes n'avaient que faire du message d'un Dieu invisible et persévéraient dans leur péché et leur rébellion. Alors, le Message a été fait chair, pris une forme humaine, pour venir habiter parmi nous (Matthieu 1.23, Romains 8.3, Philippiens 2.5-11).

Les Grecs employaient le terme logos en référence à l'esprit, à la raison ou à la sagesse. Jean reprend ce concept hellénique pour communiquer la vérité suivante : Jésus, la deuxième personne de la Trinité, est Dieu manifesté au monde. Dans l'Ancien Testament, c'est la Parole de Dieu qui a créé l'univers (Psaume 33.6) et qui sauve les perdus (Psaume 107.20). Au premier chapitre de son Évangile, Jean appelle juifs comme non-juifs à recevoir le Christ éternel.

Jésus a raconté une parabole en Luc 20.9-16, qui explique pourquoi la Parole a été faite chair : « Un homme planta une vigne, la loua à des vignerons et quitta pour longtemps le pays. Le moment venu, il envoya un serviteur vers les vignerons pour qu'ils lui donnent sa part de récolte de la vigne. Mais les vignerons le battirent et le renvoyèrent les mains vides. Il envoya encore un autre serviteur ; ils le battirent lui aussi, l'insultèrent et le renvoyèrent les mains vides. Il en envoya encore un troisième, mais ils le blessèrent aussi et le chassèrent. Le maître de la vigne se dit alors : ‘Que faire ? J'enverrai mon fils bien-aimé, peut-être [en le voyant] auront-ils du respect pour lui.’ Mais quand les vignerons le virent, ils raisonnèrent entre eux et dirent : ‘Voilà l'héritier. Tuons-le, afin que l'héritage soit à nous.’ Ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Maintenant, que leur fera donc le maître de la vigne ? Il viendra, fera mourir ces vignerons et donnera la vigne à d'autres. »

Dans cette parabole, Jésus rappelle aux chefs juifs qu'ils ont rejeté les prophètes et rejettent à présent le Fils. Par conséquent, le Logos, la Parole de Dieu, s'adresserait dorénavant à tous et non plus seulement aux juifs (Jean 10.16, Galates 2.28, Colossiens 3.11). Parce que la Parole a été faite chair, nous avons un grand-prêtre capable de compatir à nos faiblesses, parce qu'il a été tenté comme nous en toute chose, sans commettre de péché (Hébreux 4.15).

English
Retour à la page d'accueil en français

Que signifie l'expression : Parole faite chair (Jean 1.14) ?