Qui était Nicodème dans la Bible ?


Question : « Qui était Nicodème dans la Bible ? »

Réponse :
Tout ce que nous savons de Nicodème dans la Bible provient de l'Évangile de Jean. Jean 3.1 le décrit comme un Pharisien. Les Pharisiens étaient un groupe de Juifs particulièrement strict dans son respect de la Loi, qui s'est souvent opposé à Jésus tout au long de son ministère. Jésus a beaucoup dénoncé leur légalisme (voir Matthieu 23). Saül de Tarse (devenu par la suite) était Pharisien (Philippiens 3.5).

Jean 3.1 décrit aussi Nicodème comme un chef des Juifs. Jean 7.50-51 dit qu'il était membre du Sanhédrin, le directoire juif. Chaque ville avait son Sanhédrin, qui fonctionnait comme un « tribunal de première instance ». À l'époque de Christ, la nation juive jouissait d'une certaine autonomie sous l'autorité romaine et le Grand Sanhédrin de Jérusalem était la cour d'appel pour toute affaire relative à la Loi et à la religion juive. Il s'agit du tribunal qui a condamné Jésus, même s'il a dû passer par Pilate afin de valider sa sentence, puisque, d'après la loi romaine, la peine de mort était au-delà de sa juridiction. Nicodème était apparemment membre du Grand Sanhédrin de Jérusalem.

Jean raconte que Nicodème est venu trouver Jésus de nuit. Beaucoup pensent qu'il a procédé ainsi par peur ou par honte de venir le voir ouvertement. C'est possible, mais le texte ne mentionne pas ses raisons et il y a d'autres possibilités. En tout cas, Nicodème a interrogé Jésus. En tant que membre de l'autorité suprême juive, il avait la responsabilité de repérer les enseignants et autres personnalités publiques susceptibles d'égarer le peuple.

Dès le début de leur conversation, Jésus lui a annoncé une vérité importante : il devait « naître de nouveau » (Jean 3.3). Quand son interlocuteur a exprimé sa perplexité, il l'a repris (avec douceur) en lui disant qu'en tant qu'autorité religieuse juive, il était censé le savoir (Jean 3.10). Puis, il lui a expliqué plus en détail ce qu'est la nouvelle naissance. C'est dans ce contexte qu'on trouve Jean 3.16, un des versets les mieux connus et les plus populaires de la Bible.

Nous retrouvons Nicodème en tant que membre du Sanhédrin, qui participe aux délibérations du conseil pour savoir que faire de Jésus. En Jean 7, certains prêtres et Pharisiens (qui étaient certainement habilités à procéder ainsi) envoient des gardes du Temple arrêter Jésus, mais ceux-ci reviennent bredouilles (voir Jean 7.32-52). Les Pharisiens les réprimandent, mais Nicodème exprime l'opinion que Jésus ne devait pas être condamné avant qu'ils ne l'aient eux-mêmes entendu : « Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu'on l'entende et qu'on sache ce qu'il a fait ? » (Jean 7.51) Les autres membres du Sanhédrin ont cependant rejeté sa suggestion, parce qu'ils semblent avoir déjà décidé ce qu'ils voulaient faire de Jésus.

Nicodème est mentionné pour la dernière fois après la crucifixion, en Jean 19, où il aide Joseph d'Arimathée à enterrer le corps de Jésus. L'Évangile de Matthieu décrit Joseph d'Arimathée comme un homme riche et Marc 15.43 dit qu'il était également membre du Sanhédrin. Luc 23.50-51 le présente comme un homme juste, qui n'avait pas consenti à la décision du Sanhédrin de condamner Jésus à mort. Enfin, Jean 19.38 le décrit comme un disciple de Jésus, mais en secret, par peur de la réaction des Juifs. Joseph d'Arimathée a demandé à Pilate le corps de Jésus. Nicodème a apporté avec lui 30 kilos de myrrhe et d'aloès afin de préparer le corps pour l'enterrement, puis il a aidé Joseph à l'embaumer et à le mettre au tombeau. La grande quantité d'épices qu'il a apportée indique était riche et avait un grand respect pour Jésus.

La quantité limitée d'informations concernant Nicodème dans l'Évangile de Jean laisse beaucoup de questions sans réponse. Était-il un croyant authentique ? Qu'est-il advenu de lui après la résurrection ? La Bible ne répond pas à ces questions et nous ne disposons d'aucune source extra-biblique fiable à son sujet. Il semble avoir été un disciple de Jésus qui n'avait pas le courage de s'affirmer publiquement comme tel, de même que Joseph d'Arimathée. Peut-être sa présence à l'enterrement de Jésus était-elle sa confession de foi, même si le texte ne dit pas qu'il s'agissait d'un acte public. L'Évangile de Jean donne une image positive de lui, ce qui semble indiquer que sa foi était sincère.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qui était Nicodème dans la Bible ?