Qui est Lazare dans la Bible ?


Question : « Qui est Lazare dans la Bible ? »

Réponse :
Ils sont deux à s'être appelés Lazare dans la Bible. Le premier Lazare fait l'objet d'une histoire racontée par Jésus (Luc 16.19-31). Lazare était très pauvre, probablement sans domicile fixe, et vivait de la mendicité (Luc 16.20). Il demeurait souvent à la porte d'un homme riche dans l'espoir d'obtenir quelque relief de son repas. Les deux hommes moururent et Jésus a dit comment Lazare a été emmené dans le « sein d'Abraham » un lieu de réconfort, tandis que l'homme riche est allé dans le Hadès, un endroit de tourment conscient (Luc 16.22-23). Certains érudits bibliques estiment que Jésus nous disait une parabole, c'est-à-dire, une histoire fictive qui n'est pas censée être prise au sens littéral. Néanmoins, Jésus utilise un nom réel dans cette histoire, n'en fournit pas une interprétation, ni n'en tire une morale particulière. Il laisse cette histoire parler par elle-même. À cause de ces détails, l'Histoire de Lazare et de l'homme riche pourrait être un récit véritable, reliant les destinées de Lazare et de l'homme riche. Quoi qu'il en soit, l'enseignement de Jésus sur la réalité des cieux et de l'enfer est clair. Le Lazare dont il est question dans cette Histoire dite par Jésus n'apparaît nulle part ailleurs dans la Bible et nous ne savons pas quand dans l'Histoire il a pu vivre ou s'il était une vraie personne.

Le second Lazare, aussi appelé Lazare de Béthanie, était le frère de Marthe et de Marie. Cette fratrie était amie et disciple de Jésus et Jésus les aimait (Jean 11.5). Un jour, un message urgent est parvenu à Jésus de Béthanie : son ami Lazare était tombé malade, et Marie et Martha voulait que Jésus vienne et le soigne, car il était à l'article de la mort. Jésus a ensuite intrigué ses disciples et ses amis. Il a commencé par dire que cette maladie ne mènerait pas à la mort ; bien plus tôt, elle serait à la gloire de Dieu (Jean 11.4). Puis, Jésus demeura deux jours là où il était avant de proposer de revenir en Galilée, où se trouvait Lazare, mais aussi les ennemis de Jésus qui avaient essayé de le lapider (Jean 11.5-8). En l'absence de Jésus, Lazare est mort, mais Jésus a annoncé que Lazare ne faisait que dormir et a dit à ses disciples qu'il allait le réveiller (Jean 11.11). Les disciples ont répondu : « Seigneur, s'il dort, il sera guéri », pensant clairement qu'il était question d'un sommeil physique (Jean 11.12). Ensuite, Jésus leur a dit clairement que Lazare était mort, mais qu'ils allaient tout de même le voir (Jean 11.14). Thomas exprime parfaitement l'incompréhension agacée des disciples en disant : « Allons aussi, afin de mourir avec lui. » (Jean 11.16) Il a compris que Jésus était décidé, mais connaissait les dangers d'un tel voyage (Jean 11.8).

Lorsqu'ils sont arrivés dans la maison de Lazare à Béthanie, ils ont trouvé Marie et Marthe endeuillées. Elles avaient enterré leur frère quatre jours plus tôt. Jésus n'était pas venu à leur aide. Elles étaient en colère et désorientées, mais leur foi en Jésus demeurait intacte (Jean 11.17-36). Tout est devenu clair quand Jésus a fait ce à quoi nul ne s'attendait : il est allé à la tombe de Lazare et l'a ressuscité des morts (Jean 11.43-44).

L'épisode entier de la maladie de Lazare, sa mort et sa résurrection ont coopéré à glorifier Dieu et à accroître la foi des disciples de Jésus, comme Jésus l'avait dit lorsqu'il avait entendu parler de la maladie de Lazare. Juste avant qu'il ne ressuscite Lazare, Jésus a prié : « Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé. Pour moi, je savais que tu m'exauces toujours ; mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé. » (Jean 11.41-42) La prière de Jésus avait été exaucée : Lazare était revenu à la vie et « plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui virent ce que fit Jésus, crurent en lui » (Jean 11.45).

Lorsque Jésus appela Lazare, celui-ci venait de sortir de la tombe—non pas sous la forme d'un zombi ou d'un mort-vivant ou d'un cadavre ambulant, mais bien en vie. Telle est la puissance de Christ. Les Écritures ne rapportent jamais ce que Lazare avait éprouvé quatre jours durant, quand il était au tombeau. Nous pouvons supposer que son âme/son esprit étaient au paradis, ou l'autre Lazare se trouvait déjà.

Après que Lazare est ressuscité des morts, les principaux sacrificateurs et les pharisiens ont projeté de le tuer, tant les témoins du miracle ayant cru en Jésus étaient nombreux (Jean 12.9-11). Les ennemis de Christ ne pouvaient nier le miracle ; le mieux à faire, à leurs yeux, était de détruire les preuves, et dans ce cas il s'agissait d'une personne vivante, ayant souffle de vie. Mais ils n'ont pu empêcher la vérité de se répandre.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qui est Lazare dans la Bible ?