Quelle est la volonté de Dieu ?



 


Question : « Quelle est la volonté de Dieu ? »

Réponse :
Il en est beaucoup qui distinguent trois aspects différents de la volonté de Dieu dans la Bible. Le premier est sa volonté décrétée, souveraine ou cachée. C’est sa volonté suprême, qui apparaît lorsque nous reconnaissons sa souveraineté et les autres aspects de sa nature. Cela implique que rien n’arrive en-dehors de sa volonté souveraine. Cet aspect de sa volonté s’exprime dans des versets comme Éphésiens 1.11, où nous apprenons que Dieu « met tout en œuvre conformément aux décisions de sa volonté, », et Job 42.2 : « je reconnais que tout est possible pour toi et que rien ne peut s’opposer à tes projets. » Cette idée se fonde sur l’impossibilité de contrecarrer la volonté de Dieu, puisqu’il est souverain. Rien n’arrive sans qu’il maîtrise la situation.

Cette interprétation de la volonté souveraine de Dieu ne signifie pas pour autant qu’il soit à l’origine de tout ce qui arrive, mais que, parce qu’il est souverain, il faut au moins que rien n’arrive sans qu’il le permette. Cet aspect de sa volonté reconnaît que, quand il permet passivement que quelque chose se produise, il s’agit d’un choix de sa part, parce qu’il a toujours le pouvoir et le droit d’intervenir. Dieu peut toujours décider de permettre ou d’empêcher les actions et événements dans ce monde. Par conséquent, puisqu’il a permis qu’ils se produisent, c’est dans ce sens-là qu’il l’a « voulu. »

Si la volonté souveraine de Dieu nous reste souvent cachée jusqu’à ce qu’elle s’accomplisse, un autre aspect de sa volonté nous apparaît comme évident : sa volonté perceptible, ou révélée. Comme son nom l’indique, cette facette de sa volonté implique qu’il a choisi de nous révéler une partie de sa volonté par sa Parole, la Bible. La volonté perceptible de Dieu est sa volonté en rapport à ce qu’il nous a ordonné ou interdit de faire. Nous savons, par exemple, par sa volonté révélée, qu’il veut que nous ne commettions pas de vol, que nous aimions nos ennemis, que nous nous détournions de nos péchés et que nous soyons saints comme il est saint. Cette expression de la volonté de Dieu est révélée à la fois dans sa parole et dans notre conscience, par laquelle il a écrit sa loi morale dans les cœurs de tous les hommes. Nous devons donc obéir aux lois de Dieu, qu’elles soient inscrites dans les Écritures ou dans nos cœurs. Si nous y désobéissons, nous en serons responsables.

Pour comprendre cet aspect de la volonté de Dieu, nous devons reconnaître que, si nous avons le pouvoir et la capacité de désobéir à ses commandements, nous n’en avons pas le droit. Nous n’avons donc aucune excuse pour notre péché et nous ne pouvons prétendre qu’en péchant, nous accomplissons tout simplement sa volonté souveraine. Judas a accompli la volonté souveraine de Dieu quand il a trahi Jésus, de même que les Romains qui l’ont crucifié, mais cela ne justifie pas leur péché. Ils n’en étaient pas moins méchants et traîtres et ils ont été tenus pour responsables de leur rejet de Christ. (Actes 4.27-28) Bien que Dieu, dans sa volonté souveraine, permette le péché, nous en portons toujours la responsabilité.

Le troisième aspect de la volonté de Dieu que nous voyons dans la Bible est sa volonté permissive, ou parfaite. Cette facette de sa volonté décrit son attitude et définit ce qui lui plaît. Par exemple, s’il est clair qu’il ne prend aucun plaisir à la mort des méchants, il est aussi très clair qu’il veut et décide de leur mort. Cette expression de sa volonté se révèle dans de nombreux versets des Écritures qui indiquent ce à quoi il prend et ne prend pas plaisir. Par exemple, en 1 Timothée 2.4, nous voyons qu’il désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, mais nous savons aussi que sa volonté souveraine est que « personne ne veut venir à [lui], si le Père qui [l]’a envoyé ne [l]’attire, et [lui, il] le ressusciter[a] le dernier jour. » (Jean 6 .40)

Si nous ne faisons pas attention, la recherche de la « volonté » de Dieu pour nos vies peut devenir une préoccupation excessive, voire une obsession. Si nous cherchons à connaître sa volonté secrète, cachée ou décrétée, nous perdons notre temps. Il n’a pas choisi de nous révéler cet aspect de sa volonté. Ce que nous devrions chercher à connaître, c’est sa volonté perceptible, ou révélée. La marque d’une spiritualité authentique est d’aspirer à connaître et à vivre selon sa volonté révélée dans les Écritures, qui peut être résumée ainsi : « vous serez saints car moi, je suis saint. » (1 Pierre 1.15-16) Notre responsabilité est d’obéir à la volonté révélée de Dieu, pas de spéculer sur sa volonté cachée nous concernant. Si nous devons chercher à être « guidés par le Saint-Esprit », nous ne devons jamais oublier que celui-ci nous guide avant tout dans la droiture, pour nous rendre conformes à l’image de Christ afin que nos vies glorifient Dieu. Dieu nous appelle à vivre nos vies d’après toutes ses paroles.

Vivre selon la volonté révélée de Dieu devrait être le but suprême de nos vies. Romains 12.1-2 résume cette vérité en nous appelant à « offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » Pour connaître la volonté de Dieu, nous devrions nous immerger dans sa Parole écrite, la laisser saturer notre esprit et prier que le Saint-Esprit nous transforme par le renouvellement de notre intelligence, afin que le résultat soit bon, agréable et parfait, selon la volonté de Dieu.


Retour à la page d'accueil en français

Quelle est la volonté de Dieu ?