Qui était Joseph Smith ?



 


Question : « Qui était Joseph Smith ? »

Réponse :
Joseph Smith est connu comme le fondateur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (mormonisme). Dès son plus jeune âge, son entourage lui attribuait des pouvoirs occultes : il pratiquait la voyance et se servait d’une pierre pour découvrir des métaux précieux comme l’argent. Son père et lui étaient « chercheurs de trésors » et avaient recours à la magie et à la divination dans leurs excursions, ce qui l’a évidemment fait connaître. Encore aujourd’hui, certains le considèrent comme un saint, d’autres comme un parfait charlatan.

Joseph Smith a grandi pendant un réveil spirituel en Amérique appelé restaurationnisme. En 1820, au milieu de ce réveil, il a affirmé avoir eu une vision au cours de laquelle Dieu le Père et Dieu le Fils lui sont apparus et lui ont parlé tandis qu’il priait dans les bois. Selon lui, ces deux « personnages », qui avaient une piètre opinion de l’Église chrétienne, lui ont annoncé qu’il fallait que la foi authentique soit restaurée et qu’il avait été choisi pour initier la nouvelle dispensation. De cette époque à aujourd’hui, l’église mormone se considère comme la seule église chrétienne authentique.

Les responsables mormons ont tous enseigné qu’après la mort des Apôtres, le christianisme authentique est tombé dans l’apostasie, ce qui rendait nécessaire une « restauration ». Pourtant, même après leur visitation supposée, Joseph Smith et ses amis ont continué à chercher des trésors à l’aide de méthodes occultes, qui étaient d’ailleurs illégales à cette époque, si bien que Smith a été reconnu coupable de « voyance » en 1826. Avant cette condamnation à Chenango County, New York, le nouveau « prophète du Seigneur » a continué à défrayer la chronique par une nouvelle rencontre surnaturelle : en 1823, il a affirmé avoir été contacté par un ange du nom de Moroni, qui lui a révélé l’emplacement de tablettes d’or près de Palmyre, New York. Sur ces tablettes était écrite l’histoire d’un homme des temps anciens, du nom de Mormon, et de sa légendaire tribu hébraïque, un « autre témoignage » de la vérité de l’Évangile chrétien. Des documents historiques mormons racontent que l’ange a donné à Smith des lunettes spéciales pour l’aider à traduire les inscriptions sur ces tablettes d’or et que pendant son travail de traduction, ses compagnons ont été honorés d’une visite de Jean-Baptiste, Pierre, Jacques et Jean, en Pennsylvanie, le 15 mai 1829, afin de leur conférer le « sacerdoce d’Aaron ». Ces histoires, avec d’autres, sont racontées dans un livre de Smith intitulé La Perle de grand prix.

Joseph Smith a affirmé avoir eu deux visions et avoir même vu le ciel s’ouvrir devant lui, mais une déclaration signée par 62 habitants de Palmyre, New York, afin d’informer les autres de ce qu’il savaient à son sujet, affirme que sa famille, ses croyances et ses chasses au trésor occultes étaient « entièrement dénuées de morale et dépendantes d’habitudes malsaines ». Pourtant, Smith affirmait être le prophète de Dieu, par qui Dieu parlait. Beaucoup de ses fidèles croyaient en ces affirmations, si bien que ses visions étaient prises au sérieux, même si elles contredisaient la « morale chrétienne », comme par exemple sa nouvelle « révélation divine » sur la polygamie.

Populaires ou non, les « prophéties » de Smith l’ont fait connaître pendant de longues années. Elles témoignent d’une imagination débordante et ressemblent à des livres de science-fiction mélangeant des éléments bibliques avec l’imaginaire. Il était soucieux d’imiter les vérités bibliques et a réécrit la Bible plusieurs fois. Beaucoup considèrent sa théologie comme un miroir déformant de la véritable théologie chrétienne, séduisante pas les minuscules éléments de vérités bibliques connues qu’elle emploie.

Joseph Smith est mort aux mains d’une foule en furie. Afin d’essayer de clore la polémique sur la polygamie après leur installation à Nauvoo, Illinois, Smith et ses disciples ont détruit un journal anti-mormon, suite à quoi ils ont été arrêtés et emprisonnés en attendant leur procès. Deux cents personnes ont pris la prison d’assaut et Joseph Smith et son frère furent tués. Après sa mort, son « église » a été divisée. Les deux branches sont basées jusqu’à aujourd’hui dans le Missouri (la Communauté de Christ-RLDS) et dans l’Utah, où beaucoup de mormons se sont installés avec leur nouveau dirigeant, Brigham Young.


Retour à la page d'accueil en français

Qui était Joseph Smith ?