Jésus était-il sans péché ?


Question : « Jésus était-il sans péché ? »

Réponse :
Oui, Jésus était sans péché et c'est pour cela que nous avons l'espérance de passer l'éternité au ciel. Si cela n'avait pas été le cas, il n'aurait pas pu mourir en sacrifice pour nos péchés. Par la désobéissance à Dieu d'Adam et d'Ève dans le jardin d’Éden, le péché est entré dans le monde (Genèse 3.6). Le péché a entraîné la mort, comme Dieu les en avait avertis (Genèse 2.17). Depuis, toute leur descendance naît affecté d’une nature pécheresse (Romains 5.12-19), si bien que nous sommes pécheurs dès l'instant de notre conception (Psaume 51.5). La Bible dit cependant clairement que Jésus-Christ a été tenté comme nous en toutes choses (Hébreux 4.15), mais sans commettre de péché (2 Corinthiens 5.21, 1 Jean 3.5). L'Apôtre Pierre l'a dit clairement : « lui qui n'a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n’a pas trouvé de tromperie. » (1 Pierre 2.22) Jésus-Christ, étant Dieu, ne pouvait même pas pécher.

En plus de la barrière que la nature pécheresse que nous avons héritée de nos pères crée entre nous et notre Créateur, elle nous condamne aussi à la mort physique et éternelle, car « le salaire du péché, c'est la mort » (Romains 6.23). Pour être réconciliés avec Dieu, nous avons besoin qu’il nous soit pardonné. Or : « s’il n’y a pas de sang versé, il n'y a pas de pardon. » (Hébreux 9.22) Après la chute d'Adam et d'Ève dans le péché, Dieu les a revêtus d'« habits en peau » (Genèse 3.21). Pour cela, il a dû verser le sang d'un animal. Les nombreux sacrifices d'animaux qui ont suivi illustraient parfaitement le fait que le péché entraîne la mort, mais ne couvraient cependant les péchés que de manière temporaire et incomplète (Hébreux 10.4, 11).

Les sacrifices de l'Ancien Testament sont une préfiguration du sacrifice parfait de Jésus-Christ :, « une fois pour toutes » (Hébreux 7.27, 10.10). Nous ne pouvions être réconciliés avec un Dieu saint et parfait que par une offrande sainte et parfaite, ce qu'elle n'aurait pas été si Jésus-Christ n'avait pas été sans péché. Comme l'a déclaré Pierre : « Vous le savez en effet, ce n'est pas par des choses corruptibles comme l'argent ou l'or que vous avez été rachetés […], mais par le sang précieux de Christ, qui s’est sacrifié comme un agneau sans défaut et sans tache. » (1 Pierre 1.18-19) Parce que Christ était sans péché, son sang seul pouvait sceller la paix entre Dieu et l'humanité (Colossiens 1.20). Grâce à son œuvre de réconciliation, nous pouvons « paraître devant lui saints, sans défaut et sans reproche » (Colossiens 1.22).

Parce que Christ était sans péché, sa mort sur la croix était suffisante pour expier les péchés de tous ceux qui croient en lui. Ce qui a été perdu à la Chute a ainsi été restauré à la croix. Comme le péché est entré dans le monde à cause d'un seul homme (Adam), Dieu a pu racheter le monde entier en un seul homme : Jésus-Christ, l'Agneau parfait.

English
Retour à la page d'accueil en français

Jésus était-il sans péché ?