Si Jésus était Dieu, pourquoi priait-il ? S’adressait-il à lui-même ?



 


Question : « Si Jésus était Dieu, pourquoi priait-il ? S’adressait-il à lui-même ? »

Réponse :
Pour comprendre pourquoi Jésus, Dieu venu sur terre, priait son Père céleste, nous devons commencer par comprendre que la relation entre le Père éternel et le Fils éternel est également éternelle et existait déjà avant que Jésus ne prenne chair. Lisez Jean 5.19-27, surtout le verset 23, où Jésus dit que le Père a envoyé son Fils (voir aussi Jean 15.10). Jésus n’est pas devenu le Fils de Dieu à sa naissance à Bethléem : il l’a été de toute éternité, l’est encore et le sera toujours.

Ésaïe 9.6 nous dit qu’un enfant nous est né et qu’un Fils nous a été donné. Jésus a toujours fait partie de la Trinité, avec le Saint-Esprit. La Trinité, avec Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit, non trois dieux, mais un seul Dieu en trois personnes, a toujours existé. Jésus a enseigné que lui et son Père sont un (Jean 10.30), ce qui signifie qu’ils sont de même substance et de même essence. Le Père, le Fils et l’Esprit sont trois personnes co-égales existant comme Dieu. Leur relation était et demeure éternelle.

Quand Jésus, le Fils éternel de Dieu, a pris sur lui l’humanité sans péché, il a également pris le rang d’un serviteur et s’est dépouillé de sa gloire céleste (Philippiens 2.5-11). En tant qu’homme-Dieu, il a dû apprendre l’obéissance (Hébreux 5.8) à son père alors qu’il était tenté par Satan, accusé à tort par des hommes, rejeté par son peuple et finalement crucifié. Il a demandé à son Père céleste la puissance (Jean 11.41-42) et la sagesse (Marc 1.35, 6.46). Sa prière manifeste sa dépendance de son Père, dans son humanité, pour accomplir son plan de rédemption, comme en témoigne sa prière sacerdotale en Jean 17, qui montre qu’il est en fin de compte soumis à son Père, qui voulait qu’il aille à la croix pour payer le prix de notre désobéissance à la loi de Dieu : la mort (Matthieu 26.31-46). Bien sûr, il est physiquement ressuscité afin d’obtenir le pardon et la vie éternelle pour ceux qui se repentent de leurs péchés et qui croient en lui comme leur Sauveur.

Le fait que Dieu le Fils de Dieu ait prié ou parlé à son Père ne pose aucun problème. Comme mentionné précédemment, ils avaient une relation éternelle, bien avant que Christ ne devienne un homme. Cette relation est décrite dans les Évangiles pour que nous puissions voir comment le Fils de Dieu, dans son humanité, a accompli la volonté de son Père afin de racheter ses enfants. (Jean 6.38) La soumission continuelle de Christ à son Père céleste était entretenue et portée par sa vie de prière, qui est un exemple pour nous.

Jésus-Christ n’était pas moins Dieu venu sur terre pendant qu’il priait son Père dans le ciel. Il manifestait comment, même dans son humanité sans péché, la prière demeurait impérative pour faire la volonté du Père. Les prières de Jésus au Père sont une démonstration de ses relations au sein de la Trinité et un exemple pour nous, qui nous apprend à compter sur Dieu par la prière pour la force et la sagesse dont nous avons besoin. Puisque Christ, l’homme-Dieu, avait besoin d’une vie de prière dynamique, il en est de même de ses disciples aujourd’hui.


Retour à la page d'accueil en français

Si Jésus était Dieu, pourquoi priait-il ? S’adressait-il à lui-même ?