settings icon
share icon
Question

Jésus était-il noir ?

Réponse


Certains groupes, généralement affiliés à une forme de mouvement "Black Hebrew", soutiennent avec véhémence que Jésus était noir/africain de par sa couleur de peau/son apparence. Bien que cela aille directement à l'encontre du fait que la Bible déclare que Jésus était juif, ce qui signifie qu'il avait probablement une peau claire à brune foncée, en fin de compte, la discussion/argument passe à côté de l'essentiel. Est-il vraiment important que nous connaissions la couleur de la peau de Jésus - qu'il ait été noir, jaune, brun ou blanc ? Bien qu'il s'agisse d'une question controversée pour certains, la vérité est que nous ne savons tout simplement pas de quelle couleur était la peau de Jésus. Bien qu'il existe d'innombrables références au fait que Jésus était juif, car c'était son héritage, la Bible ne fournit que peu, voire aucune, description de ce à quoi Jésus aurait pu ressembler.

C'est le prophète Ésaïe qui nous donne la meilleure description de l'apparence physique de Jésus : "Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire." (Esaïe 53:2). Si la couleur de la peau et le teint de Jésus étaient importants, alors Dieu nous en aurait parlé. En outre, présumer que Jésus est d'une couleur ou d'une autre revient à spéculer sur des informations qui ne se trouvent pas dans les Écritures. Il s'agit donc, au mieux, d'une spéculation inutile (1 Timothée 1:4 ; Tite 3:9). Le fait est que la couleur de la peau de Jésus n'a pas d'importance dans le schéma global de la rédemption (Éphésiens 1:7 ; Colossiens 1:14).

Alors, de quoi devons-nous nous préoccuper lorsqu'il s'agit de Jésus ? Pierre nous dit : "Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu;" (2 Pierre 1:3). En d'autres termes, le Christ nous a appelés à une vie de gloire et d'excellence morale, tant sur cette terre qu'au ciel. Nous devons vivre des vies pures et justes pour sa gloire. Le message de ce passage est clair : c'est Sa gloire et Sa bonté qui attirent l'homme à rechercher la vie et la piété en Lui. Cela n'a absolument rien à voir avec son apparence ou la couleur de sa peau.

Pierre nous dit aussi que Dieu "ne fait point de favoritisme mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable" (Actes 10:34-35). Lorsque Jésus nous appelle à aller dans le monde entier et à enseigner l'Évangile (Matthieu 28:18-20), il nous dit qu'il n'y a pas de barrières culturelles ou raciales, que nous sommes tous un en Jésus-Christ. Paul s'en fait l'écho dans sa lettre aux églises de Galatie : "Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ" (Galates 3:28). La couleur de la peau de notre Sauveur n'a aucune influence sur notre partage de l'Évangile. La couleur de la peau de notre voisin ne devrait pas non plus avoir d'influence sur la façon dont nous lui transmettons le message de l'Évangile (Romains 1:16). Les apôtres de l'église du premier siècle se sont adaptés aux cultures des pays étrangers, mais ils ne l'ont jamais fait au prix de leur fidélité à la loi du Christ (1 Corinthiens 9:19-23).

Paul a peut-être changé sa méthode d'enseignement lorsqu'il est entré dans une nouvelle culture ou un pays étranger, mais il n'a jamais changé son message. Il a continué à prêcher les mêmes choses qu'il avait toujours enseignées, quelle que soit la couleur de la peau de ses auditeurs. Ce qui importait, c'était qu'ils reçoivent la bonne nouvelle du Christ. La vérité est que le message de l'Évangile du Christ a fonctionné à l'époque et que l'Évangile fonctionne encore aujourd'hui ! Il atteint toujours le cœur de ceux qui aspirent à connaître Dieu, qu'ils soient noirs, blancs, jaunes ou bruns. Ce n'est pas la couleur de la peau de Jésus ou de celle de notre voisin qui compte dans notre destinée éternelle. Mais ce qui importe, c'est que "Il n 'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4:12).

English



Retour à la page d'accueil en français

Jésus était-il noir ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries