settings icon
share icon
Question

Quelle est la signification du fait que Jésus mange avec les pécheurs ?

Réponse


Peu après avoir appelé Matthieu à le suivre, Jésus a pris un repas avec "beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie" dans la maison de Matthieu (Marc 2:15). Matthieu avait été collecteur d'impôts, et ces " pécheurs " étaient ses amis et connaissances qui passaient maintenant du temps avec Jésus. Matthieu voulait présenter Jésus aux personnes de son cercle social. Les scribes et les pharisiens, qui méprisaient les collecteurs d'impôts, se sont plaints, mais les actions de Jésus, qui passait du temps avec les pécheurs, étaient en parfait accord avec sa mission de chercher et de sauver les perdus (Luc 19:10).

À l'époque de Jésus, les rabbins et autres chefs spirituels jouissaient d'un grand respect et étaient tenus en haute estime dans la société juive. Presque tout le monde admirait les Pharisiens. Ils adhéraient strictement à la Loi, étaient les gardiens de la tradition et étaient les exemples de piété. Du haut de leur position, ils évitaient ceux qu'ils considéraient comme des "pécheurs" - ceux qui ne suivaient pas leur système de règles. Les pharisiens et l'autre classe religieuse de l'époque de Jésus n'auraient certainement pas fréquenté les collecteurs d'impôts, tristement célèbres pour leurs détournements de fonds et leur coopération avec les Romains, qui les haïssaient.

Jésus a choisi de manger avec les pécheurs parce qu'ils avaient besoin de savoir que le repentir et le pardon étaient disponibles. Au fur et à mesure que le ministère de Jésus se développait, sa popularité parmi les parias de la société augmentait. Une fois que Matthieu a fait partie de son cercle intime, Jésus a naturellement eu plus de contacts avec les parias de sa société. Il était naturel de passer du temps avec les collecteurs d'impôts et les pécheurs, puisqu'il n'était "pas venu appeler des justes, mais des pécheurs" (Marc 2:17). Si Jésus voulait atteindre les perdus, il devait avoir un certain contact avec eux. Il est allé là où il y avait des besoins, car "Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades" (Luc 5.31).

Assis au festin de Matthieu, Jésus a brisé les tabous de la société et a condamné le système légaliste des Pharisiens pour atteindre la justice. Le fait que Jésus ait mangé avec des pécheurs montre qu'il regardait le cœur des gens au-delà de la culture. Alors que les pharisiens ne tenaient pas compte des gens en raison de leur comportement passé, Jésus a vu leur besoin spirituel.

Tout au long de son ministère, Jésus a tendu la main à ceux qui avaient besoin de lui. Il s'est entretenu avec une Samaritaine méprisée au bord d'un puits, surprenant même ses disciples (Jean 4.27). Il pardonne à une femme immorale en Luc 7, Il aide une femme syro-phénicienne en Marc 7, Il touche un lépreux en Luc 5, et Il entre dans la maison de Zachée et dîne avec lui en Luc 19. Encore et encore, Jésus a touché l'intouchable et a aimé le mal-aimé.

Jésus est venu pour sauver les pécheurs. La tradition, les interdits culturels et les froncements de sourcils de quelques-uns n'ont aucune importance lorsque le destin éternel d'une âme est en jeu. "Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui" (Jean 3:17).

Jésus voyait les individus, pas seulement leurs étiquettes. Il avait de la compassion et cherchait à répondre aux besoins autour de lui. En partageant la parole de Dieu, Jésus a mangé avec les pécheurs et a passé du temps avec eux. En voyant tout cela, les pécheurs ont sans doute eu envie de mieux le connaître. Ils ont reconnu en Jésus un homme juste, un homme de Dieu - les miracles qu'il a accomplis en témoignent - et ils ont vu sa compassion et sa sincérité.

Jésus n'a pas laissé le statut social ou les normes culturelles dicter ses relations avec les gens. En tant que bon berger, il cherchait les brebis égarées, où qu'elles se soient égarées. Lorsque Matthieu a organisé le dîner, Jésus a accepté l'invitation. C'était une merveilleuse occasion de partager la bonne nouvelle du royaume avec ceux qui avaient le plus besoin de l'entendre (voir Matthieu 4.23). Il a été critiqué pour ses actions par les légalistes bien-pensants de son époque, mais la critique ne l'a pas découragé.

Contrairement aux pharisiens, Jésus ne demandait pas aux gens de changer avant de venir à lui. Il les a cherchés, les a rencontrés là où ils étaient et leur a fait grâce dans leur situation. Ceux qui acceptent le Christ changent, mais de l'intérieur. La bonté de Dieu conduit les pécheurs à la repentance (Romains 2:4), et Jésus était plein de bonté.

Jésus nous a montré que nous ne devrions pas laisser les normes culturelles dicter qui nous évangélisons. Les malades ont besoin d'un médecin. Les brebis perdues ont besoin d'un berger. Prions-nous le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans les champs (Luc 10.2) ? Sommes-nous prêts à y aller nous-mêmes ?

English



Retour à la page d'accueil en français

Quelle est la signification du fait que Jésus mange avec les pécheurs ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries