Qui était Jean-Marc dans la Bible ?


Question : « Qui était Jean-Marc dans la Bible ? »

Réponse :
Jean-Marc, souvent appelé Marc, est l'auteur de l'Évangile de Marc. Ce croyant membre de l'Église primitive est surtout évoqué dans le Livre des Actes. Jean-Marc est premièrement mentionné comme étant le fils d'une femme nommée Marie (Actes 12.12) dont la maison était utilisée par les croyants pour se réunir et prier. Plus tard, Marc est cité comme compagnon de Barnabas et Paul lors de leurs voyages ensemble (Actes 12.25). Jean-Marc était aussi le cousin de Barnabas (Colossiens 4.10).

Jean-Marc était un auxiliaire de Paul et Barnabas lors de leur premier voyage missionnaire (Actes 13.5). Cependant, il n'est pas resté avec eux pendant l'ensemble du voyage. Jean-Marc a déserté Paul et Barnabas en Pamphylie et a déserté la mission (Actes 15.38). La Bible ne cite pas la raison de cette désertion, mais son départ s'est produit après une période essentiellement infructueuse en Chypre (Actes 13.4-12). Il n'est fait état que d'une conversion réalisée en Chypre, en raison d'une forte opposition démoniaque. Il est possible que le jeune Jean-Marc ait perdu courage face aux difficultés rencontrées en chemin et ait décidé d'en retourner au confort de son foyer.

Quelque temps plus tard, après le retour de Paul et de Barnabas de leur premier périple, Paul a exprimé un désir de retourner voir les frères dans les villes qu'il avait précédemment visitées pour voir comment cela se passait (Actes 15.36). Barnabas a accepté, à condition toutefois qu'ils prennent Jean-Marc avec eux. Cependant, Paul a refusé que Jean-Marc les accompagne, au titre de sa défection passée. Le « désaccord » au sujet de Jean-Marc fut assez « vif » (Actes 15.39) pour les séparer l'un de l'autre et chacun a poursuivi son chemin séparément. Barnabas a emmené Jean-Marc avec lui en Chypre tandis que Paul a pris Silas avec lui à travers la Syrie et la Cilicie pour encourager les croyants des églises résidant dans ces contrées (Actes 15.39-41).

Barnabas, le « fils d'encouragement » (Actes 4.36), désirait pardonner à Jean-Marc pour son échec et lui donner une autre chance. Paul a suivi une option plus rationnelle : le travail de missionnaire pionnier exige de la consécration, de la résolution et de l'endurance. Paul percevait Jean-Marc comme un péril pour leur mission. Luc, l'auteur d'Actes, ne prend parti ni pour l'attitude de Paul ni pour celle de Barnabas. Il ne fait que rapporter les faits. À noter qu'au final, deux groupes de missionnaires ont été envoyés, ce qui fait deux fois plus de missionnaires annonçant l'Évangile.

Jean-Marc a navigué en direction de Chypre avec son cousin Barnabas, mais cela n'a pas la fin de l'histoire. Des années après, il sera avec Paul, qui le compte au nombre de ses « collaborateurs » (Philémon 1.24). D'ailleurs, vers la fin de sa vie, Paul enverra cette requête à Timothée, depuis une prison romaine : « Luc seul est avec moi. Prends Marc et amène-le avec toi, car il m'est utile pour le ministère. » (2 Timothée 4.11) D'une manière évidente, Jean-Marc avait suffisamment mûri avec le temps pour devenir un serviteur fidèle du Seigneur. Paul a reconnu les progrès qu'il avait accomplis et l'a considéré tel un compagnon précieux.

Jean-Marc a rédigé l'Évangile qui porte son nom entre 55 et 59 ap. J.-C. Il se pourrait qu'il y ait une référence cryptée à Jean-Marc en Marc 14.51-52. Dans ce passage, un jeune homme, réveille de son sommeil la nuit où Jésus fut arrêté, essaie de suivre le Seigneur, à la suite de quoi la foule qui gardait Jésus s'efforce de s'emparer de lui. Le jeune homme s'échappe et fuit dans la nuit. Le fait est que cet épisode n'est relaté que dans l'Évangile de Marc, en plus du fait que le jeune homme reste anonyme, a conduit certains exégètes à penser qu'il s'agit de Jean-Marc.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qui était Jean-Marc dans la Bible ?