Jean 3.13 veut-il dire que personne n’est monté au ciel avant Jésus ?



 


Question : « Jean 3.13 veut-il dire que personne n’est monté au ciel avant Jésus ? »

Réponse :
Jean 3.13 dit : « Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. » Ce verset est assez difficile à interpréter et souvent mal compris. Il est souvent cité aussi par ceux qui cherchent des contradictions dans la Bible. Le contexte, surtout les versets 10-12, montrent que Jésus défend l’autorité et la validité de son enseignement. Au verset 13, il explique à Nicodème pourquoi lui seul est qualifié pour parler de ces choses : parce qu’il est le seul à être monté au ciel et redescendu pour enseigner la connaissance céleste.

Aucun homme ne peut donc parler des choses célestes avec la même autorité que Jésus, car cela exige une connaissance intime de ces choses, que lui seul a vues et dont il a lui seul fait l’expérience. Étant donné que personne n’est monté au ciel et n’en est revenu, personne n’est qualifié pour parler de ces choses, sauf celui qui est descendu du ciel. Jésus dit que lui seul a vu le Père et est donc qualifié pour annoncer Dieu et le faire connaître (Jean 1.18).

Cela ne veut pas dire que personne n’a été sauvé ni n’est monté au ciel avant lui : Hénoc et Élie y ont été enlevés (Genèse 5.24, Hébreux 11.5, 2 Rois 2.11) et Abraham, Isaac, Jacob et d’autres y étaient déjà. Le passage veut dire plutôt que personne n’est monté et « revenu », de manière à être qualifié pour parler des choses célestes. « Monter » implique l’idée d’autorité. Jésus, le Fils unique de Dieu (Jean 1.14), est le seul à être jamais monté au ciel avec autorité.


Retour à la page d'accueil en français

Jean 3.13 veut-il dire que personne n’est monté au ciel avant Jésus ?