Pourquoi y a-t-il deux généalogies différentes de Jésus en Matthieu et Luc ?



 


Question : « Pourquoi y a-t-il deux généalogies différentes de Jésus en Matthieu et Luc ? »

Réponse :
On trouve deux généalogies de Jésus dans les Écritures : en Matthieu 1 et en Luc 3.23-38. Matthieu la fait remonter jusqu’à Abraham et Luc, jusqu’à Adam. Pourtant, il y a de bonnes raisons de penser que Matthieu et Luc nous donnent deux généalogies complètement différentes. Par exemple, Matthieu dit que le père de Joseph est Jacob. (Matthieu 1.16), tandis que Luc l’appelle Héli (Luc 3.23). Matthieu fait remonter la lignée à Salomon, fils de David (Matthieu 1.6), tandis que Luc la fait remonter à un autre fils de David, Nathan (Luc 3.31). En fait, entre David et Jésus, les seuls noms que les deux généalogies ont en commun sont Shealtiel et Zorobabel (Matthieu 1.12, Luc 3.27).

Certains mettent en avant ces différences comme des preuves que la Bible contient des erreurs. Cependant, les Juifs conservaient leurs archives très consciencieusement, surtout pour les généalogies. Il est inconcevable que Matthieu et Luc aient pu construire deux généalogies complètement contradictoires de la même personne. Encore une fois, de David à Jésus, leurs deux généalogies sont totalement différentes. Même Shealtiel et Zorobabel font probablement référence à des personnes différentes, portant le même nom. Matthieu dit que le père de Shealtiel était Jéconias alors que Luc dit qu’il s’agissait de Néri. Il était normal pour un homme du nom de Shealtiel d’appeler son fils Zorobabel en référence aux personnages célèbres qui portaient ce nom (voir les livres d’Esdras et de Néhémie).

Une explication possible, proposée par l’historien de l’Église Eusèbe, est que Matthieu a retracé la lignée primaire, biologique, de Jésus, tandis que Luc a pris en compte les « mariages-lévirats ». Si un homme mourait sans avoir de fils, la tradition voulait que son frère épouse sa veuve et lui donne un fils qui porterait le nom du défunt. Bien que cela soit possible, il est peu probable que toutes les générations de David à Jésus aient pratiqué le « mariage-lévirat » car les différences entre ces générations étaient énormes. D’après Eusèbe, Melchi (Luc 3.24) et Matthan (Matthieu 1.15) ont tous deux été mariés à la même femme (que la tradition appelle Estha). Héli (Luc 3.23) et Jacob (Matthieu 1.15) étaient donc demi-frères. Ensuite, Héli est mort sans avoir de fils et son (demi-)frère Jacob a épousé sa veuve, qui a donné naissance à Joseph. Ainsi, Joseph était le « fils d’Héli » sur le plan légal et le fils biologique de Jacob. Matthieu et Luc donnent donc la même généalogie (celle de Joseph), mais Luc suit sa lignée légale tandis que Matthieu suit sa lignée biologique.

La plupart des exégètes conservateurs actuels adhèrent à une autre hypothèse, selon laquelle Luc donnerait la généalogie de Marie et Matthieu celle de Joseph. Matthieu suivrait la lignée de Joseph (le père légal de Jésus) par Salomon, fils de David, tandis que Luc suivrait la lignée de Marie (mère biologique de Jésus) par Nathan, fils de David. Étant donné qu’il n’y a pas de mot grec pour « gendre », Joseph était considéré comme le « fils d’Héli » par son mariage avec Marie, la fille de ce dernier. Par ses deux lignées, Jésus est un descendant de David, donc éligible pour être le Messie. Il est inhabituel de retracer une généalogie maternelle, mais le fait que Jésus soit né d’une vierge est également inhabituel. L’explication de Luc est que Jésus était « comme on le croyait » fils de Joseph (Luc 3.23).


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi y a-t-il deux généalogies différentes de Jésus en Matthieu et Luc ?