settings icon
share icon
Question

Quel est le rapport de Dieu au temps qui passe ?

Réponse


Nous vivons dans un monde physique qui comporte les quatre dimensions que nous connaissons : longueur, largeur, hauteur (ou profondeur), et le temps. Dieu, quant à lui, vit dans un royaume différent, le royaume spirituel, qui se situe au-delà de ce que nos sens sont capables d’appréhender. Cela ne signifie pas que Dieu n’existe pas, cela veut plutôt dire qu’il n’est pas limité par les Lois physiques et les dimensions qui gouvernent notre monde (Ésaïe 57:15). Sachant que « Dieu est Esprit » (Jean 4:24), quel est son rapport au temps qui passe ?

Dans le Psaume 90 au verset 4, Moïse utilise un exemple simple mais profond qui décrit le caractère intemporel de Dieu : « Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d'hier, quand il n'est plus, et comme une veille de la nuit ». L’éternité de Dieu est en contraste total avec les limites temporelles de l’humanité. Nos vies ne sont que courtes et fragiles, mais Dieu ne faiblit pas ou n'échoue pas avec le temps.

Dans un sens, le marquage du temps n'est pas pertinent pour Dieu parce qu'Il le transcende. Pierre, dans 2 Pierre 3 :8, a averti ses lecteurs de ne pas laisser ce fait important leur échapper : la perspective de Dieu sur le temps est très différente de celle de l'humanité (voir aussi Psaume 102 :12, 24-27). Le Seigneur n'est pas lié par le temps comme nous le sommes. Il est au-dessus et en dehors de la sphère du temps. Dieu voit tout le passé et l'avenir de l'éternité. Le temps qui passe sur Terre est un clin d'œil du point de vue intemporel de Dieu. Une seconde n'est pas différente d'un éon ; un milliard d'années passent comme des secondes au Dieu éternel.

Bien que nous ne puissions pas comprendre cette idée d'éternité ou d'intemporalité de Dieu, nous, dans nos esprits finis, essayons de confiner un Dieu infini à notre calendrier. Ceux qui demandent naïvement que Dieu opère selon leur calendrier ignorent le fait qu'il est « le Très Haut, dont la demeure est éternelle » (Isaïe 57 :15). Cette description de Dieu est très éloignée de la condition de l'homme : « Les jours de nos années s'élèvent à soixante-dix ans, et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans ; et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, car il passe vite, et nous nous envolons » (Psaume 90:10).

Encore une fois, à cause de nos esprits limités, nous ne saisissons qu’en partie la réalité de l’existence infinie de Dieu. Et ce faisant, nous le décrivons comme un Dieu sans commencement ni fin, éternel, infini, éternel, etc. Le Psaume 90:2 déclare : « D'éternité en éternité tu es Dieu » (voir aussi Psaume 93:2). Il a toujours été et Il sera toujours.

Mais alors, qu’est-ce que le Temps? Pour faire simple, le temps est durée. Nos horloges marquent le changement ou, plus précisément, nos horloges forment des repères de changement qui indiquent le passage du temps. Nous pourrions donc dire que le temps est une condition préalable nécessaire au changement et que le changement est une condition suffisante pour établir le passage du temps. En d'autres termes, chaque fois qu'il y a un changement de quelque nature que ce soit, nous savons que le temps a passé. Nous voyons cela au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, en vieillissant. Et nous ne pouvons pas récupérer les minutes qui se sont écoulées.

De plus, les sciences physiques nous apprennent que le temps est une propriété résultant de l'existence de la matière. En tant que tel, le temps existe quand la matière existe. Mais Dieu n'est pas matière ; Dieu a créé la matière. Le plus important est ceci : le temps a commencé lorsque Dieu a créé l'univers. Avant cela, Dieu existait simplement. Puisqu'il n'y avait pas de matière, et parce que Dieu ne change pas, le temps n'avait aucune existence et donc aucun sens, aucun rapport avec Lui.

Et cela nous amène à la signification du mot « éternité ». L'éternité est un terme utilisé pour exprimer le concept de quelque chose qui n'a ni commencement ni fin. Dieu n'a ni commencement ni fin. Il est hors du temps. L'éternité n'est pas quelque chose qui peut être absolument lié à Dieu. Dieu est même au-delà de l'éternité.

Les Écritures révèlent que Dieu vit en dehors des limites du temps tel que nous le connaissons. Notre destinée était planifiée « avant les temps éternels » (2 Timothée 1 :9 ; Tite 1 :2) et « avant la fondation du monde » (Éphésiens 1 :4 ; 1 Pierre 1 :20). « Par la foi, nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles » (Hébreux 11 :3). En d'autres termes, l'univers physique que nous voyons, entendons, ressentons et expérimentons n'a pas été créé à partir de matière existante, mais à partir d'une source indépendante des dimensions physiques que nous pouvons percevoir.

« Dieu est esprit » (Jean 4 :24) et, en conséquence, Dieu est intemporel plutôt que d'être éternellement dans le temps ou d'être au-delà du temps. Le temps a simplement été créé par Dieu comme une partie limitée de sa création pour s'adapter aux travaux de son dessein dans son univers jetable (voir 2 Pierre 3 :10-12).

Après avoir procédé à la création, y compris la création du temps, qu'est-ce que Dieu en a conclu ? « Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon » (Genèse 1 :31). En effet, Dieu est esprit dans le domaine de l'intemporalité.

En tant que croyants, nous avons un profond sentiment de réconfort en sachant que Dieu, bien qu'intemporel et éternel, est dans le temps avec nous en ce moment ; Il n'est pas transcendant et inatteignable, mais au contraire juste ici en ce moment avec nous. Et parce qu'il est présent en ce moment, il peut répondre à nos besoins et à nos prières.

English



Retour à la page d'accueil en français

Quel est le rapport de Dieu au temps qui passe ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries