Est-ce que Dieu / la Bible est sexiste ?



 


Question : « Est-ce que Dieu / la Bible est sexiste ? »

Réponse :
Le sexisme est la domination exercée par un sexe sur l’autre, généralement du sexe masculin sur le féminin. La Bible contient de nombreuses références aux femmes qui peuvent être perçues comme discriminatoires d’un point de vue contemporain, mais nous devons nous souvenir que la Bible n’approuve pas forcément tout ce qu’elle décrit. Dans la Bible, les hommes traitent les femmes comme leur propriété, mais cela ne veut pas dire que la Bible approuve une telle attitude. La Bible met davantage l’accent sur le changement du cœur que sur les réformes sociales. Dieu sait qu’un cœur transformé aura pour fruit un changement de comportement.

À l’époque de l’Ancien Testament, pratiquement toutes les cultures du monde étaient de structure patriarcale. L’histoire est claire à ce sujet : non seulement les Écritures, mais aussi les lois qui régissent la plupart des sociétés étaient patriarcales. D’un point de vue humain, d’après nos valeurs modernes, ces structures sociales sont sexistes. C’est Dieu, non pas l’homme, qui détermine l’ordre social et est l’auteur de l’ordre d’autorité établie. Mais, comme pour toute chose, l’homme déchu a corrompu cet ordre et par conséquent, hommes et femmes ont été inégaux tout au long de l’histoire. L’exclusion et la discrimination ne sont pas nouveaux dans notre monde. Ils sont la conséquence de la chute de l’homme et de l’arrivée du péché. Par conséquent, on peut dire à juste titre que le sexisme est une conséquence du péché. La révélation progressive de la Bible nous enseigne le remède au sexisme, ainsi qu’à toutes les pratiques pécheresses dont la race humaine s’est rendu coupable.

Pour trouver et maintenir un équilibre spirituel entre les positions d’autorité instituées par Dieu, nous devons regarder aux Écritures. Le Nouveau Testament est l’accomplissement de l’Ancien et on y trouve les principes qui nous révèlent la ligne d’autorité à adopter, ainsi que le remède au péché, ce mal qui ravage l’humanité entière et inclut les discriminations sexistes.

La croix de Christ nous met tous sur le même pied d’égalité. Jean 3.16 parle de « quiconque croit, » une expression inclusive qui n’écarte personne en fonction de son statut social, de ses capacités mentales ou de son sexe. Un passage dans Galates dit également que nous avons tous les mêmes chances d’être sauvés : « Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. Il n’y a plus ni Juif ni non-Juif, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. » (Galates 3.26-28) Il n’y a pas de sexisme au pied de la croix.

La Bible n’est pas sexiste dans sa représentation fidèle des résultats du péché sur les hommes et les femmes. La Bible mentionne toutes sortes de péchés : l’esclavage et la servitude. Même ses plus grands héros ont failli. Mais elle nous donne aussi la réponse et le remède à ces péchés contre Dieu et l’ordre qu’il a établi : une relation restaurée avec Dieu. L’Ancien Testament préfigure le sacrifice suprême en enseignant le besoin de réconciliation avec Dieu chaque fois qu’un péché était commis. Dans le Nouveau Testament : « l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » est né, mort, a été enterré puis est ressuscité, puis il est remonté à sa place dans le ciel, où il intercède pour nous. Le remède au péché, notamment au sexisme, se trouve dans la foi en lui.

L’accusation de sexisme lancée contre la Bible se fonde sur un manque de connaissance des Écritures. Quand des hommes et des femmes de tous âges jouent leur rôle désigné par Dieu et vécu selon les enseignements du Seigneur, l’équilibre des sexes est quelque chose de merveilleux. C’est ce que Dieu a voulu dès le départ et ce qu’il obtiendra à la fin. On accorde trop d’attention aux diverses conséquences du pêché, pas assez à sa racine. L’égalité véritable ne se trouve que dans la réconciliation personnelle avec Dieu par le Seigneur Jésus-Christ. « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » (Jean 8.32)

Il est très important aussi de comprendre que la Bible attribue des rôles différents aux hommes et aux femmes, ce qui n’est pas du sexisme. La Bible montre clairement que Dieu a confié aux hommes la responsabilité de l’église et de leurs foyers. Cela signifie-t-il que les femmes sont inférieures ? Absolument pas. Sont-elles moins intelligentes, moins capables ou de moindre valeur aux yeux de Dieu ? Absolument pas ! Cela signifie que notre monde marqué par le péché a besoin de structures d’autorité. Dieu a institué l’autorité pour notre bien. Le sexisme est un abus de cette autorité, pas son exercice.


Retour à la page d'accueil en français

Est-ce que Dieu / la Bible est sexiste ?