Dieu nous punit-il quand nous péchons ?



 


Question : « Dieu nous punit-il quand nous péchons ? »

Réponse :
Afin de répondre à cette question, nous devons tout d’abord établir une distinction entre punition et discipline. Pour les croyants en Jésus-Christ, tous nos péchés, passés, présents et futurs, ont déjà été expiés une fois pour toutes à la croix et il n’y a donc plus de condamnation pour nous. « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » (Romains 8.1) Grâce au sacrifice de Jésus-Christ, quand Dieu nous regarde, il ne voit que la justice de Christ. Nos péchés ont été cloués à la croix avec Jésus et nous ne serons donc jamais punis.

Cependant, le péché qui demeure dans nos vies exige parfois la discipline de Dieu. Si nous continuons à pécher sans nous repentir et nous en détourner, Dieu exercera sa discipline divine dans notre vie. S’il ne le faisait pas, il ne serait pas un Père aimant qui se soucie de ses enfants. Tout comme nous corrigeons nos propres enfants pour leur bien, notre Père céleste aussi corrige ses enfants avec amour, dans leur intérêt. Hébreux 12.7-11 nous dit : « Supportez la correction : c’est comme des fils que Dieu vous traite. Quel est le fils qu’un père ne corrige pas ? Mais si vous êtes dispensés de la correction à laquelle tous ont part, c’est que vous êtes des enfants illégitimes et non des fils. D’ailleurs, puisque nos pères terrestres nous ont corrigés et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas d’autant plus nous soumettre à notre Père céleste pour avoir la vie ? Nos pères nous corrigeaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon, tandis que Dieu le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard pour ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix : la justice. »

La discipline est donc la manière dont Dieu détourne ses enfants de la rébellion et les amène à l’obéissance. Elle nous ouvre les yeux afin de mieux voir perspective de Dieu pour nos vies. Comme l’a dit le roi David au Psaume 32, la correction nous amène à confesser et à nous repentir des péchés qui subsistent encore commis dans notre vie. Dans ce sens, la correction est comme un nettoyage. C’est aussi un catalyseur de croissance. Plus nous saurons de choses à propos de Dieu, plus nous connaîtrons ses désirs pour nos vies. La correction nous donne l’occasion d’apprendre à nous conformer à l’image de Christ (Romains 12.1-2). La correction est une bonne chose !

Nous devons nous rappeler que, tant que nous serons sur cette terre, le péché restera une réalité dans nos vies (Romains 3.10, 23). C’est pourquoi nous devons faire face non seulement à la discipline de Dieu pour notre désobéissance, mais aussi aux conséquences naturelles de notre péché. Si un chrétien vole quelque chose, Dieu va lui pardonner et le purifier de son péché de vol et sa relation avec le voleur repentant sera rétablie. Mais les conséquences sociales du vol peuvent être importantes : des amendes, voire même la prison. Ce sont des conséquences naturelles du péché que nous devons assumer, mais Dieu agit même à travers ces conséquences pour augmenter notre foi et se glorifier.


Retour à la page d'accueil en français

Dieu nous punit-il quand nous péchons ?