Dieu est-il hostile au plaisir ?


Question : « Dieu est-il hostile au plaisir ? »

Réponse :
Certains imaginent Dieu comme un maître cruel, opposé à toute forme de plaisir. Pour eux, il est le Dieu du tout-sérieux et des règles. Cette image de Dieu n'a rien de biblique.

Dieu nous a créés capables de prendre plaisir à la vie. Plusieurs passages bibliques (par ex. Psaume 16, Proverbes 15.13, 17.22) parlent du plaisir. La beauté de la création et la diversité humaine nous montrent toute la créativité divine. Certains prennent plaisir à passer du temps en plein air ou aux relations avec des personnalités différentes de la leur, ce qui est une bonne chose, car Dieu veut que nous profitions de sa création.

Dans la Bible, Dieu lui-même prend du plaisir. Sophonie 3.17, par exemple, dit qu'il prend plaisir en nous et chante sur nous. Il a institué de nombreuses fêtes et célébrations dans l'Ancien Testament, qui avaient un aspect didactique, mais étaient aussi des moments de joie. Les Écritures, notamment les Psaumes et l’Épître aux Philippiens, parlent de joie. Jésus dit : « Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance. » (Jean 10.10) Cette « vie […] en abondance » est certainement une expérience plaisante.

La manière dont Dieu a conçu le corps humain montre que le plaisir fait partie de son plan. Nos papilles gustatives et nos autres organes sensoriels sont la preuve que Dieu n'est pas hostile au plaisir. Pourquoi la nourriture a-t-elle si bon goût ? Pourquoi les roses sentent-elles si bon ? Pourquoi un massage du dos est-il si agréable ? Parce que Dieu l'a voulu ainsi : le plaisir est son idée.

Nous pensons parfois que le seul plaisir acceptable pour les chrétiens est la joie que procurent la lecture de la Bible, la méditation et le service. Il est vrai que nous prenons plaisir à ces choses, mais pas aux dépens d'autres activités. Dieu nous a créés aussi pour être en communion avec les autres et pour prendre plaisir à la vie. Nous avons été créés pour nous réjouir d'être ses enfants, faire fructifier les talents qu'il nous a donnés et profiter des plaisirs qu'il nous donne.

Il est sage aussi de distinguer différents types de « plaisir » dans ce monde. Nous vivons dans un monde déchu, dans lequel ce que Dieu a prévu de meilleur pour nous est souvent perverti. Le fait que la société considère une activité comme plaisante ne veut pas dire qu'elle plaise à Dieu (voir Galates 5.19-21, Colossiens 3.5-10, 1 Corinthiens 6.12-17). En examinant les « plaisirs » du monde, on constate qu'ils ne sont pas bons pour nous et ne nous donnent pas de joie à long terme. Le fils prodigue s'est complu dans le péché jusqu'à ce qu'il ait dilapidé tout son argent, puis il a découvert que la jouissance du péché est éphémère (Luc 15.11-17). Il y a des faux amis qui nous laissent vides et avides d'un bonheur authentique.

Il est également important de comprendre que le dessein de Dieu pour nos vies n'est pas le plaisir. L'hédonisme est une fausse philosophie. Nous avons été créés pour faire de Dieu nos délices (Psaume 37.4) et accepter avec gratitude les bonnes choses qu'il nous donne. Le plus important : nous avons été créés pour être en relation avec lui.

Non, Dieu n'est pas hostile au plaisir : il ne veut pas que celui-ci prenne sa place dans nos vies. Parfois, nous sommes appelés à renoncer au plaisir du moment pour le plaisir supérieur du Royaume de Dieu. Nous ne serons pas déçus. Il a un « bonheur éternel » en réserve pour ceux qui le recherchent, lui et sa justice (Psaume 16.11).



English
Retour à la page d'accueil Français

Dieu est-il hostile au plaisir ?