settings icon
share icon
Question

Pourquoi Dieu permet-il que des gens soient handicapés ?

Réponse


Le Seigneur est le Dieu des personnes en bonne santé physique et des personnes fortes mentalement, mais il est aussi le Dieu des personnes handicapées physiquement et des personnes handicapées mentalement. Il est souverain sur les personnes fragiles et faibles, ainsi que sur les personnes fortes et puissantes. La Bible enseigne que chaque personne conçue dans ce monde est une création unique de Dieu (voir Psaume 139:16), et cela inclut les handicapés et les invalides.

Il est naturel de se demander pourquoi Dieu permet à certaines personnes de naître avec un handicap ou pourquoi il permet des accidents qui provoquent un handicap plus tard dans la vie. Cette question s'inscrit dans le cadre d'un débat théologique et philosophique connu sous le nom de "problème du mal" ou "problème de la douleur". Si Dieu est à la fois bon et omnipotent, pourquoi permet-il que de mauvaises choses se produisent ? Quel est l'intérêt pour quelqu'un de perdre la vue ou d'être obligé de marcher avec une prothèse ? Comment pouvons-nous concilier la bonté et la perfection de Dieu avec le fait qu'une si grande partie de sa création soit brisée et blessée ?

Avant de poursuivre, nous devons reconnaître que nous sommes tous, d'une manière ou d'une autre, handicapés ou invalides. La nécessité de porter des lunettes indique une vision déficiente et « handicapante ». Les appareils dentaires sont le signe de dents imparfaites. Le diabète, l'arthrite, la rosacée, une articulation qui ne bouge pas bien : tout cela peut être considéré comme un handicap dans une certaine mesure. L'ensemble de la race humaine vit dans la réalité de l'imperfection. Tout le monde vit dans des conditions loin d'être « idéales », au sens premier du terme. Nous sommes tous brisés d'une manière ou d'une autre. Les handicaps avec lesquels nous vivons sont simplement une question de degré.

Lorsqu'une personne est invalide ou handicapée, à quelque degré que ce soit, c'est un symptôme du péché originel, lorsque le mal est entré dans le monde. Le péché est entré dans le monde à la suite de la désobéissance de l'homme à Dieu, et ce péché a apporté avec lui la maladie, l'imperfection et le mal (voir Romains 5 :12). Le monde était souillé. L'une des raisons pour lesquelles Dieu permet que des personnes soient handicapées ou invalides est que de telles conditions sont le résultat naturel de la rébellion de l'humanité contre Dieu. Nous vivons dans un monde de causes et d'effets, et c'est un monde déchu. Jésus a dit : « vous aurez à souffrir dans ce monde » (Jean 16 :33). Cela ne veut pas dire que chaque handicap est le résultat direct du péché personnel (Jésus a réfuté cette idée en Jean 9:1-3), mais, d'une manière générale, l'existence des handicaps et des déficiences peut être attribuée à l'existence du péché.

Une autre raison fondamentale pour laquelle Dieu permet que certaines personnes soient handicapées ou invalides est que Dieu se glorifie à travers cela. Lorsque les disciples ont interrogé Jésus au sujet de l'homme né aveugle, il leur a répondu : « C’est pour qu’en lui tous puissent voir ce que Dieu est capable de faire » (Jean 9 :3). Plus tard, lorsque les mêmes disciples s'interrogent sur la maladie de Lazare, Jésus leur dit : « elle servira à glorifier Dieu ; elle sera une occasion pour faire apparaître la gloire du Fils de Dieu » (Jean 11 :4). Dans les deux cas, Dieu a été glorifié par le handicap : dans le cas de l'aveugle-né, les chefs du temple ont eu la preuve irréfutable du pouvoir de guérison de Jésus et dans le cas de Lazare, « beaucoup de ceux qui étaient venus auprès de Marie crurent en lui » (Jean 11 :45).

Une autre raison pour laquelle Dieu permet la survenance d'incapacités ou de handicaps est que nous devons apprendre à avoir confiance en Lui plutôt qu'en nous-mêmes. Lorsque le Seigneur Dieu a appelé Moïse dans le désert, ce dernier a d'abord hésité à répondre à son appel. En fait, il a essayé d'utiliser son handicap pour échapper au service : « Moïse dit au Seigneur : Ah, Seigneur, je ne suis pas un homme doué pour parler (...) j'ai la bouche et la langue embarrassées ». (Exode 4 :10). Mais Dieu connaissait le problème de Moïse : « L’Éternel lui dit: Qui a donné une bouche à l'homme? Qui rend muet ou sourd, capable de voir ou aveugle ? N'est-ce pas moi, l’Éternel ? Maintenant, vas-y ! Je serai moi-même avec ta bouche et je t'enseignerai ce que tu devras dire ». (Exode 4 :11-12). Dans ce passage étonnant, nous voyons que toute capacité humaine et tout handicap font partie du plan de Dieu et que Dieu aidera ses serviteurs obéissants. Autant il appelle les équipés, autant il équipe les appelés.

Dieu permet aussi à certaines personnes d'être handicapées parce que, dans son plan d'ensemble, il a choisi les choses faibles de ce monde dans un but particulier : « Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les fortes. Dieu a choisi les choses basses et méprisées du monde, celles qui ne sont rien, pour réduire à néant celles qui sont, afin que personne ne puisse faire le fier devant Dieu » (1 Corinthiens 1 :27-29).

Dieu n'a pas besoin de la puissance, de l'habileté ou de la forme physique de l'homme pour accomplir son œuvre. Il peut tout aussi bien utiliser l'incapacité et le handicap. Il peut se servir des enfants : « Par la bouche des enfants et des nourrissons, tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires, pour réduire au silence l’ennemi, l’homme avide de vengeance » (Psaume 8 :2). Il peut se servir de n'importe qui. Se souvenir de cette vérité peut aider les croyants handicapés à rester concentrés sur qui est Dieu. Il est facile de vouloir abandonner quand la vie n'a pas de sens, mais la puissance de Christ est parfaite dans la faiblesse (2 Corinthiens 12:9).

En un sens, lorsque Jésus est venu dans ce monde, il est devenu volontairement déficient. Il s'est lui-même rendu handicapé en quittant la perfection du ciel pour vivre parmi les pécheurs de la terre. Il a mis de côté sa gloire pour s'envelopper d'une humanité peu glorieuse. Lors de l'Incarnation, Jésus a revêtu la chair humaine dans toute sa fragilité et sa vulnérabilité. « Il s'est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur » (Philippiens 2 :7). Le Fils de Dieu a pris part à notre condition humaine et a souffert en notre nom. C'est pourquoi « nous n'avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses » (Hébreux 4 :15), mais un Intercesseur qui comprend notre faiblesse, qui s'identifie à notre handicap et qui s'identifie à notre douleur.

Dieu promet que les incapacités et les handicaps sont temporaires. Ces conditions font partie de ce monde déchu, et non du monde à venir. Les enfants de Dieu, ceux qui, par la foi en Christ, sont devenus enfants de Dieu (Jean 1 :12), ont un avenir brillant et glorieux. Lorsque Jésus est venu la première fois, il nous a donné un avant-goût des bonnes choses à venir : « on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des épileptiques, des paralysés; et il les guérissait » (Matthieu 4 :24). Lorsque Jésus reviendra, « alors les yeux des aveugles seront ouverts et les oreilles des sourds seront débouchées. Alors le boiteux sautera comme un cerf et la langue du muet lancera des cris joyeux » (Ésaïe 35 :5-6).

La perspective qu'a adopté Joni, qui est en fauteuil roulant, est éclairante : « Peut-être que les vrais handicapés sont ceux qui n'ont pas autant besoin de Dieu ». La position de faiblesse, d'incapacité et de handicap, une position qui oblige à faire confiance à Dieu dans ce monde, est effectivement une position source d'honneur et de bénédiction.

English



Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi Dieu permet-il que des gens soient handicapés ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries