Que signifie l’omniprésence de Dieu ?



 


Question : « Que signifie l’omniprésence de Dieu ? »

Réponse :
Le préfixe omni- vient du latin et signifie « tout. » Dire que Dieu est omniprésent revient donc à dire qu’il est présent partout. Dans de nombreuses religions, Dieu est considéré comme omniprésent, mais le judaïsme et le christianisme ajoutent qu’il est transcendant et immanent. Bien que Dieu ne se confonde pas entièrement avec la création (panthéisme), il est partout à la fois.

La présence de Dieu est continue à travers toute la création, même si elle ne se révèle pas toujours partout au même moment ni de la même manière. Parfois, il peut être activement présent dans une situation, alors qu’il peut très bien ne pas se révéler ailleurs et dans d’autres circonstances. La Bible révèle que sa présence peut être manifeste dans la vie d’une personne particulière (Psaumes 46.2, Esaïe 57.15) en même temps qu’il est présent à tout moment, dans chaque situation dans toute la création (Psaumes 33.13-15). L’omniprésence lui permet d’être présent partout dans le temps et l’espace. Bien qu’il soit partout à tout moment, il n’est pas limité à un moment donné ou à un endroit précis. Il est partout et toujours. Aucune molécule ou particule d’atome n’est trop petite que Dieu y soit pleinement présent et aucune galaxie n’est trop vaste que Dieu puisse la circonscrire. Même si la création cessait d’exister, Dieu la connaîtrait tout de même, car il connaît toutes les possibilités, réelles ou non.

Dieu est naturellement présent dans chaque aspect de l’ordre naturel, de toute manière, partout et toujours (Esaïe 40.12, Nahum 1.3). Il est présent de manière active et de différentes manières dans tous les événements de l’histoire, en tant que guide providentiel des affaires humaines (Psaumes 48.7, 2 Chroniques 20.37, Daniel 5.5-6). Il est présent d’une manière particulièrement attentive auprès de ceux qui font appel à lui, intercèdent pour les autres, l’adorent, lui adressent des requêtes et demandent sincèrement pardon (Psaumes 46.2). Surtout, il est présent en la personne de son Fils, le Seigneur Jésus-Christ (Colossiens 2.19) et il est présent d’une manière mystique dans l’Église universelle qui couvre la terre et contre laquelle les portes de l’enfer ne prévaudront pas.

L’omniprésence de Dieu, comme son omniscience, entraîne des paradoxes apparents, dus aux limites de la pensée humaine. Un de ces paradoxes est important : la présence de Dieu en enfer, l’endroit où les méchants iront pour subir éternellement sa colère à cause de leur péché. Beaucoup pensent que l’enfer est un lieu de séparation d’avec lui (Matthieu 25.41), auquel cas Dieu ne saurait y être. Pourtant, les méchants y subiront sa colère éternelle, car Apocalypse 14.10 parle de leurs tourments en présence de l’Agneau. Que Dieu puisse être présent dans l’endroit où se trouvent les méchants a de quoi nous consterner. Ce paradoxe s’explique cependant par le fait que Dieu peut être présent parce qu’il remplit toutes choses de sa présence (Colossiens 1.17) et qu’il maintient toutes choses par sa parole puissante (Hébreux 1.3), sans pour autant être forcément partout dans le but de bénir l’endroit.

Même si Dieu est parfois séparé de ses enfants à cause de leur péché (Esaïe 52.9), qu’il est loin des méchants (Proverbes 15.29) et qu’à la fin des temps, il enverra les serviteurs des ténèbres en un lieu de châtiment éternel, il est toujours présent au milieu de tout cela. Il connaît la souffrance des âmes en enfer, leur angoisse, leurs supplications, leurs larmes et leur affliction devant leur état éternel. Il est présent afin de leur ramener toujours le souvenir de leur péché qui a engendré un abîme les séparant de toutes les bénédictions qu’ils auraient pu obtenir autrement. Il est entièrement présent en ce lieu, mais il n’y manifeste aucun autre attribut que sa colère.

De même, Dieu sera aussi au ciel, répandant sur nous toutes les bénédictions, que nous ne pouvons pas même commencer à comprendre ici-bas ; il y manifestera sa bénédiction, son amour et sa bonté infiniment variés, bref tout sauf sa colère. L’omniprésence de Dieu devrait nous rappeler que nous ne pouvons pas nous cacher de lui quand nous avons péché (Psaumes 139.11-12), mais que nous pouvons revenir à lui par la repentance et la foi, sans même devoir nous déplacer (Esaïe 57.15).


Retour à la page d'accueil en français

Que signifie l’omniprésence de Dieu ?