Que signifie l’infinité de Dieu ?



 


Question : « Que signifie l’infinité de Dieu ? »

Réponse :
L’infinité de Dieu veut tout simplement dire qu’il existe en dehors de l’espace et du temps et n’est pas limité par eux. « Infini » signifie « sans limites. » Quand nous faisons référence à l’infinité de Dieu, nous pensons généralement à son omniscience, à son omnipotence et à son omniprésence.

L’omniscience signifie que Dieu sait tout, qu’il a une connaissance infinie. C’est cette connaissance infinie qui le qualifie comme souverain et juge de toutes choses. Il sait non seulement tout ce qui arrivera, mais aussi tout ce qui aurait pu arriver. Rien ne le surprend et personne ne peut lui cacher son péché. Beaucoup de versets bibliques révèlent cet aspect de sa nature, comme par exemple 1 Jean 3.20 : « Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. »

L’omnipotence signifie que Dieu est tout-puissant, qu’il a une puissance infinie. C’est important parce que c’est ce qui lui permet d’accomplir sa volonté souveraine. Puisqu’il est omnipotent et d’une puissance infinie, rien ne peut empêcher sa volonté et ses desseins divins de s’accomplir. Beaucoup de versets bibliques révèlent cet aspect de sa nature, par exemple le Psaume 115.3 : « Notre Dieu est au ciel, il fait tout ce qu’il veut » ou la question des disciples : « Qui peut donc être sauvé ? » (Matthieu 19.25) et la réponse de Jésus : « Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible. » (Matthieu 19.26)

L’omniprésence signifie que Dieu est toujours présent. Il n’y a aucun endroit où vous pouvez échapper à sa présence. Il n’est pas limité par l’espace et le temps : il est présent partout et à chaque instant. Sa présence infinie est importante en ce qu’elle établit son éternité. Il a toujours existé et existera toujours. Avant la nuit des temps, il était là. Avant que le monde, ou même la matière, ne soient créés, il existait. Il n’a ni commencement ni fin, il n’y a jamais eu de temps où il n’existait pas et il n’y en aura jamais où il aura cessé d’exister. Là encore, il y a beaucoup de versets bibliques qui nous révèlent cet aspect de la nature de Dieu, comme par exemple Psaumes 139.7-10 : « Où irais-je loin de ton Esprit, et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. Si je prends les ailes de l’aurore, et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer, là aussi ta main me conduira, et ta droite me saisira. »

Puisque Dieu est infini, on dit aussi qu’il est transcendant, ce qui signifie qu’il est infiniment au-dessus de sa création, plus grand qu’elle et indépendant d’elle. Cela veut dire qu’il est tellement infiniment au-dessus et au-delà de nous et de notre entendement, que s’il ne s’était pas révélé lui-même, nous ne pourrions pas le connaître ni le comprendre. Heureusement, Dieu ne nous a pas laissés dans l’ignorance : il s’est révélé à nous par la révélation générale (la création et notre conscience) et la révélation spéciale (sa Parole écrite, la Bible, et sa Parole vivante, Jésus-Christ). C’est pourquoi, nous pouvons le connaître et savoir comment être réconciliés avec lui et comment vivre selon sa volonté. Malgré notre finitude et son infinitude, nous pouvons le connaître et le comprendre, parce qu’il s’est révélé à nous.


Retour à la page d'accueil en français

Que signifie l’infinité de Dieu ?