Pourquoi Dieu exige-t-il que nous ayons la foi ?



 


Question : « Pourquoi Dieu exige-t-il que nous ayons la foi ? »

Réponse :
Notre relation avec Dieu ressemble à nos relations avec les autres en ce que toutes les relations exigent une dose de foi. Nous ne connaîtrons jamais quelqu’un entièrement. Nous ne pouvons éprouver tout ce qu’ils ont éprouvé ni accéder à leur esprit pour connaître leurs pensées et leurs émotions. Proverbes 14.10 nous dit : « Le cœur connaît ses propres chagrins et un étranger est incapable de s’associer vraiment à sa joie. » Nous ne pouvons même pas connaître entièrement notre propre cœur. Jérémie 17.9 dit que le cœur humain est tortueux et incurable : « Qui peut le connaître ? » Autrement dit, le cœur humain est tel qu’il cherche à cacher la profondeur de sa méchanceté, allant jusqu’à tromper même son propriétaire en rejetant la faute sur les autres, en justifiant une attitude mauvaise, en minimisant ses péchés, etc.

Étant donné que nous ne pouvons connaître entièrement les autres, une certaine foi (confiance) est nécessaire dans toutes nos relations. Par exemple, une épouse monte dans une voiture conduite par son mari parce qu’elle lui fait confiance pour conduire prudemment, même s’il roule souvent plus vite qu’elle en hiver. Elle lui fait confiance pour toujours prendre en compte ses intérêts. Nous partageons tous des informations nous concernant avec d’autres et leur faisons confiance pour ne pas les divulguer. Sur la route, nous faisons confiance aux autres conducteurs pour respecter le code de la route. Ainsi, autant avec des inconnus qu’avec nos amis intimes, puisque nous ne pouvons pas connaître les autres entièrement, la confiance est un ingrédient nécessaire de toutes nos relations.

Si nous qui ne pouvons connaître entièrement d’autres êtres humains finis, comment pouvons-nous espérer connaître entièrement un Dieu infini ? Même s’il voulait se révéler entièrement, il nous serait impossible de le connaître pleinement. Cela reviendrait à essayer de verser l’océan entier (contenant une quantité d’eau qui nous paraît illimitée) dans une éprouvette (à la capacité très limitée)… C’est rigoureusement impossible ! Cependant, de même que nous pouvons jouir de relations approfondies avec les gens à qui nous avons appris à faire confiance sur la base de ce que nous savons d’eux et de leur caractère, de même Dieu nous a révélé suffisamment de choses sur lui-même, par sa création (Romains 1.18-21), sa Parole écrite, la Bible (2 Timothée 3.16-17, 2 Pierre 1.16-21) et par son Fils. (Jean 14.9), pour nous permettre d’avoir une relation approfondie avec lui. Mais ce n’est possible qu’une fois que la barrière de nos péchés aura été renversée par notre foi en la personne de Christ et en l’œuvre qu’il a accomplie sur la croix pour nos péchés. C’est nécessaire parce que, de même que la lumière et les ténèbres ne peuvent cohabiter, de même il est impossible à un Dieu saint d’être en communion avec un homme pécheur si son péché n’a pas été expié et ôté. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, pur de tout péché, est mort sur la croix pour prendre sur lui le châtiment que nous méritions et nous transformer, afin que par la foi en lui, nous puissions devenir enfants de Dieu et vivre éternellement en sa présence (Jean 1.12, 2 Corinthiens 5.21, 2 Pierre 3.18, Romains 3.10-26).

Il y a eu des moments dans le passé où Dieu s’est révélé d’une manière plus « visible. » Par exemple, à l’époque de la sortie d’Égypte, Dieu a manifesté son amour pour les Israélites en frappant les Égyptiens de plaies miraculeuses jusqu’à ce qu’ils acceptent de les libérer de l’esclavage. Il a ensuite ouvert la Mer Rouge afin de permettre aux deux millions d’Israélites environ de traverser à pied sec. Puis, alors que l’armée égyptienne cherchait à les poursuivre, il a refermé la mer sur eux (Exode 14.22-29). Plus tard, dans le désert, il les a nourris miraculeusement de manne et il les a guidés par une colonne de nuée pendant le jour, et la nuit par une colonne de feu, représentations visibles de sa présence parmi eux (Exode 13.21-22, Exode 15.12-13).

Mais malgré tous ces signes de son amour, de sa guidance et de sa puissance, les Israélites ne lui ont pas fait confiance quand il a voulu les faire entrer dans la terre promise. Ils ont choisi plutôt de croire les paroles de dix hommes qui les effrayaient par leurs récits de villes fortifiées et de géants qui habitaient le pays. (Nombres 13.26-33) Cela montre que même si Dieu se révélait davantage à nous, cela ne nous permettrait pas pour autant de lui faire davantage confiance. Si Dieu interagissait ainsi avec les hommes d’aujourd’hui, notre réaction ne serait pas différente de celle des Israélites, parce que nos cœurs sont pécheurs, de même que les leurs.

La Bible parle aussi du futur retour du Christ glorifié, pour régner sur la terre pendant 1 000 ans à Jérusalem. (Apocalypse 20.1-10) De nouvelles personnes naîtront sur terre pendant ce règne. Christ régnera avec une justice et une équité parfaites. Pourtant, la Bible annonce que malgré son règne parfait, à la fin de ces 1 000 ans, Satan n’aura aucun mal à lever une armée pour se rebeller contre lui. Le futur millénium, ainsi que le récit passé de la sortie d’Égypte, révèlent que le problème n’est pas que Dieu ne s’est pas suffisamment révélé à l’homme, mais que son cœur pécheur se rebelle contre le règne d’amour de Dieu. Nous voulons être nos propres maîtres et ce désir est péché.

Dieu nous a assez révélé de sa nature pour que nous puissions lui faire confiance. Il a manifesté sa toute-puissance, son omniscience, sa sagesse, son amour et sa sainteté infinis, son immuabilité et son éternité dans l’histoire, dans la nature et par la vie de Jésus-Christ. Cette révélation nous montre qu’il est digne de confiance. Mais, comme les Israélites dans le désert, le choix de lui faire confiance ou non nous appartient. Nous avons souvent tendance à faire ce choix sur la base de ce que nous pensons savoir de Dieu, plutôt que de ce qu’il nous a révélé et de ce que nous pouvons comprendre de lui par une étude attentive de sa Parole inerrante, la Bible. Si vous ne l’avez pas déjà fait, commencez à étudier attentivement la Bible afin d’apprendre à connaître Dieu à travers son Fils Jésus-Christ, qui est venu sur la terre pour nous sauver de nos péchés, afin que nous puissions avoir une doute relation avec Dieu, dès à présent et plus tard au ciel d’une manière plus complète.


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi Dieu exige-t-il que nous ayons la foi ?