settings icon
share icon
Question

Dieu éprouve-t-il de la haine ? Si Dieu est Amour, comment peut-il éprouver de la haine ?

Réponse


Cela peut sembler contradictoire qu'un Dieu qui est amour puisse aussi haïr. Pourtant, c'est exactement ce que dit la Bible : Dieu est amour (1 Jean 4:8) et Dieu hait (Osée 9:15). La nature de Dieu c’est l’amour, Il fait toujours ce qui est le mieux pour les autres ; et Il déteste ce qui est contraire à Sa nature : Il déteste ce qui est contraire à l'amour.

Personne ne devrait être surpris d'apprendre que Dieu déteste certaines choses. Il nous a créés avec la capacité d'aimer et de haïr, et nous reconnaissons que la haine est parfois justifiée : nous haïssons naturellement les choses qui détruisent ce que nous aimons. Cela fait partie de notre être créé à l'image de Dieu. Le fait que nous soyons tous entachés de péché signifie que notre amour et notre haine sont parfois déplacés, mais l'existence de la nature pécheresse ne nie pas notre capacité donnée par Dieu d'aimer et de haïr. Ce n'est pas une contradiction pour un être humain de pouvoir aimer et haïr, et ce n'est pas non plus une contradiction pour Dieu de pouvoir aimer et haïr.

Quand la Bible parle de la haine de Dieu, l'objet de sa haine est le péché et la méchanceté. Parmi les choses que Dieu déteste, il y a l'idolâtrie (Deutéronome 12 :31 ; 16 :22), les sacrifices d'enfants, la perversion sexuelle (Lévitique 20 :1-23) et ceux qui font le mal (Psaume 5 :4-6 ; 11 :5). Proverbes 6:16-19 énumère sept choses que le Seigneur déteste : l'orgueil, le mensonge, le meurtre, les complots diaboliques, ceux qui aiment le mal, les faux témoins et les fauteurs de troubles. Remarquez que ce passage n'inclut pas uniquement les choses que Dieu déteste ; cela inclut aussi les gens. La raison est simple : le péché ne peut être séparé du pécheur que par le pardon disponible en Christ seul. Dieu déteste mentir, oui, mais mentir implique toujours une personne – un menteur – qui choisit de mentir. Dieu ne peut pas juger le mensonge sans juger aussi le menteur.

La Bible nous enseigne clairement que Dieu aime les peuples du monde (Jean3:16). Dieu a épargné la méchante Ninive en amenant ses habitants à la repentance (Jonas 3). Dieu ne prend aucun plaisir dans la mort des méchants (Ézéchiel 18:32). Il est patient à l’extrême, « ne voulant qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3:9). Tout ceci prouve Son amour. Dieu veut le meilleur pour Sa création. Dans le même temps, il est dit au Psaume 5:5 : « Tu hais tous ceux qui font le mal ». Le psaume 11 au verset 5 est encore plus dur : « Il hait le méchant et celui qui se plaît à la violence ».

Avant qu'une personne ne se repente et ne croie au Seigneur Jésus-Christ, elle est un ennemi de Dieu (Colossiens 1:21). Pourtant, avant même d'être sauvé, elle est aimée de Dieu (Romains 5:8), c'est-à-dire que Dieu a sacrifié son Fils unique en son nom. La question devient alors : qu'arrive-t-il à quelqu'un qui méprise l'amour de Dieu, refuse de se repentir et s'accroche obstinément à son péché ? Réponse : Dieu le jugera, parce que Dieu doit juger le péché, et cela signifie juger le pécheur. Ce sont les « méchants » que Dieu déteste, ceux qui persistent dans leur péché et leur rébellion, même face à la grâce et à la miséricorde de Dieu en Christ.

David a écrit : « tu n’es pas un Dieu qui prend plaisir au mal. Auprès de toi, le mal n’a pas de place » (Psaume 5:4). A l’inverse, « tous ceux qui trouvent un refuge en [lui] sont à jamais dans l’allégresse

et poussent de grands cris de joie » (Psaume 5:12). En fait, le Psaume 5 et le Psaume 11 établissent un contraste saisissant entre les justes (ceux qui se réfugient en Dieu) et les méchants (ceux qui se rebellent contre Dieu). Les justes et les méchants font des choix différents et ont des destins différents : l'un verra l'expression ultime de l'amour de Dieu, et l'autre connaîtra l'expression ultime de la haine de Dieu.

Nous ne pouvons pas aimer d'un amour parfait, ni haïr d'une haine parfaite. Mais Dieu peut à la fois aimer et haïr parfaitement, parce qu'il est Dieu. Dieu peut haïr sans intention pécheresse. Il peut détester le pécheur d'une manière parfaitement sainte et toujours pardonner avec amour au pécheur au moment de la repentance et de la foi (Apocalypse 2:6; 2 Pierre 3:9).

Dans son amour pour tous les hommes, Dieu a envoyé son Fils pour être le sauveur. Les méchants, qui ne sont toujours pas pardonnés, Dieu les hait « pour leurs méfaits répétés (…) car ils sont rebelles » (Psaume 5:10). Mais il est primordial de comprendre que Dieu désire que le méchant se repente de son péché et trouve refuge en Christ. Au moment où la foi salvatrice se met en œuvre, le pécheur est retiré du royaume des ténèbres et placé dans le royaume de l'amour (Colossiens 1:13). Tout sentiment hostile est dissout, tout péché est ôté et toutes choses sont renouvelées (2 Corinthiens 5:17).

English



Retour à la page d'accueil en français

Dieu éprouve-t-il de la haine ? Si Dieu est Amour, comment peut-il éprouver de la haine ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries