settings icon
share icon
Question

Dieu est juste, ça veut dire quoi ?

Réponse


Quand on dit que Dieu est juste, on parle du fait qu’Il est parfaitement juste en ce qui est de traiter ses créatures. Dieu est impartial (Actes 10 :34), Il a autorité contre le mauvais traitement des uns (Zacharie 7 :10), et Il exécute parfaitement la vengeance contre les oppresseurs (2 Thessaloniciens 1 :6; Romains 12 :19). Dieu est juste en distribuant des récompenses : « Dieu n'est pas injuste pour oublier votre travail et l'amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services » (Hébreux 6 :10). Il est également juste en infligeant des punitions : « celui qui agit injustement recevra le salaire de son injustice, et il n'y a pas de favoritisme » (Colossiens 3 :25). La justice et l’équité, qui travaillent toujours main dans la main, sont le fondement du trône de Dieu (Psaume 89 :14).

La justice est importante pour nous. Imaginons qu’Adolf Hitler ait été retrouvé vivant, caché en Allemagne, et traduit devant un juge. Il aurait fallu neuf heures pour énumérer ses crimes mais à la fin, le juge lui dirait : « Je vois ce que vous avez fait : des millions de victimes. Mais je pense que vous avez appris votre leçon, alors je vais vous laisser partir ». Il frapperait le marteau et déclarerait : « Non coupable ! ». Que pourrions-nous ressentir face à un tel scénario ? De l'indignation face à l'injustice. Nous savons que ce verdict ne serait pas juste, et il nous semblerait intolérable. Le mal exige une punition adéquate. Nous avons hérité ce sens de la justice de notre Créateur, car Il est juste.

Toute vérité présente dans l’univers est une vérité émanant de Dieu. Toute formule mathématique, toute loi scientifique, toute norme relationnelle peut retracer ses racines jusqu'au caractère de Dieu. La connaissance humaine n'est qu'une découverte de la vérité qui existe déjà. Dieu a caché des pépites de sagesse dans notre univers pour que nous les trouvions. La justice est une de ces vérités qui n'a ni commencement ni explication. Si nous n'étions que de la matière évoluée, la justice n'aurait aucun sens. Les humains n'auraient aucun droit, aucun code moral intérieur, aucun désir pour l'éternel. Mais, parce que nous sommes créés à l'image de Dieu (Genèse 1 :27), nous avons Son cœur qui définit la norme en termes de moralité, de courage, d'amour et de justice. Il est l'incarnation complète des traits que nous ne possédons qu'en partie. Il est amour complet (1 Jean 4 :16). Il est la bonté totale (Psaume 106 :1). Il est une bonté totale (Psaume 25 :10). Et Il est la justice complète (Ésaïe 61 :8).

Quand Adam et Eve ont péché (Genèse 3), justice devait être faite. Leur crime ne nous paraît pas si grand. Mais considérons-le du point de vue de Dieu, le grand Seigneur Tout-Puissant, le Souverain incontesté de tout, le Seigneur des armées d'anges, digne de toute adoration et de louange et qui s’est trouvé défié par le peuple qu’il a formé à partir de la poussière. Il avait fait ces créatures pour son propre dessein et son plaisir. Il leur a versé amour et générosité. Mais Il leur a aussi donné le libre arbitre. Il l'a fait pour qu'ils puissent véritablement avoir une relation avec Lui, ce qui signifie qu'ils pouvaient également choisir d'aller contre Lui. Dieu leur avait donné un ordre : ne pas manger le fruit d'un arbre spécifique situé dans le jardin dans lequel il les avait placés. S'ils le faisaient, ils mourraient. Dieu leur a ains montré les options et les conséquences qui s’offraient à eux.

Dieu a donné avec amour à sa création et les a avertis de ce qu'il adviendrait s'ils ne lui obéissaient pas. Adam et Eve ont choisi la désobéissance ; ils ont préféré leur voie. Eve a été trompée par Satan et a peut-être pensé que Dieu leur cachait quelque chose, alors elle a mangé le fruit que Dieu leur avait interdit. Adam a également facilement mangé le fruit. À ce moment-là, l’Homme a commis une haute trahison contre le Créateur. La justice exigeait une conséquence car si Dieu avait négligé ou excusé cette trahison, cela n’aurait pas été juste. Parce que Dieu est juste, Il ne peut pas établir une règle et une sanction, puis ne pas l’appliquer lorsque la règle est enfreinte. Parce que Dieu est aussi amour, il a prévu un moyen de satisfaire sa justice sans détruire les êtres humains. Sa justice exige la peine de mort pour haute trahison, ainsi quelque chose ou quelqu'un devait mourir. Un suppléant a été engagé pour satisfaire aux exigences de la justice. Un animal innocent a été tué pour fabriquer des vêtements pour Adam et Eve, servant de couverture non seulement pour leur peau, mais aussi pour leur péché (Genèse 3 :21).

Des milliers d'années plus tard, sa justice a été satisfaite une fois pour toutes lorsqu’il a envoyé son propre Fils dans le monde pour être notre substitut (2 Corinthiens 5 :21). A travers les âges, Dieu nous a mis en garde avec amour contre les conséquences négatives du péché, nous suppliant de ne pas nous séparer de lui et de suivre une voie qui ne mène qu'à la mort (Romains 3 :23). Et nous avons répondu ainsi : « Nous ferons ce qui nous plaira ». Dieu ne peut pas simplement ignorer notre haute trahison contre Lui, sinon Il ne serait pas parfaitement juste. Malgré notre rébellion, Il ne peut pas non plus nous retirer son amour, ou il ne serait pas l'amour parfait. Alors Jésus est devenu l'Agneau (Jean 1 :29) que Dieu a sacrifié sur l'autel de la justice. « Christ aussi a souffert, et ce une fois pour toutes, pour les péchés. Lui le juste, il a souffert pour des injustes afin de vous conduire à Dieu. Il a souffert une mort humaine, mais il a été rendu à la vie par l'Esprit » (1 Pierre 3 :18).

Parce que sa justice a été satisfaite, Dieu déclare « non coupable » tous ceux qui sont en Christ (Romains 3 :24), ceux qui invoquent son nom (Jean 1 :12). La justice insiste désormais sur le fait qu'une fois qu'un péché a été payé, il est oublié. Lorsque nos péchés sont sous le sang de son sacrifice, Dieu ne les tient plus contre nous (Romains 8 :1 ; Colossiens 2 :14 ; 1 Pierre 2 :24 ; Ésaïe 43 :25). Dieu reste juste et Il ne viole pas son propre code de justice en pardonnant à ceux qui en méritent les conséquences. Le salut est une juste conséquence parce que Dieu a prononcé la mort et la résurrection de Jésus, ce qui est suffisant pour satisfaire sa colère. La malédiction de la Loi que nous méritions à juste titre a été prise par Jésus sur la croix (Galates 3 :13).

Dieu est juste et sa justice est une caractéristique indispensable de son caractère de la même manière que le sont son amour et sa miséricorde. Sans sa justice, le péché serait incontrôlé et le mal régnerait. Il n'y aurait aucune récompense pour l'obéissance car nous n’aurions pas de respect pour un dieu dépourvu de justice. Michée 6 :8 résume les trois principales qualités que Dieu veut voir se refléter en nous : « On t'a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Éternel demande de toi : c'est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la grâce et que tu marches humblement avec ton Dieu ».

English



Retour à la page d'accueil en français

Dieu est juste, ça veut dire quoi ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries