Dieu aime-t-il tout le monde ou seulement les chrétiens ?



 


Question : « Dieu aime-t-il tout le monde ou seulement les chrétiens ? »

Réponse :
En un sens, Dieu aime tous les hommes de la terre (Jean 3.16, Jean 2.2, Romains 5.8). Cet amour n’est pas conditionnel, il est basé uniquement sur le fait que Dieu est un Dieu d’amour (1 Jean 4.8, 16). À cause de son amour pour toute l’humanité, il manifeste sa miséricorde en ne nous punissant pas immédiatement pour nos péchés (Romains 3.23, 6.23). L’amour de Dieu pour le monde est manifesté dans le fait qu’il donne aux gens la possibilité de se repentir (2 Pierre 3.9). Mais son amour pour le monde ne veut pas dire qu’il continuera d’ignorer le péché. Il est aussi un Dieu de justice (2 Thessaloniciens 1.6). Le péché ne peut pas rester éternellement impuni (Romains 3.25-26).

L’acte d’amour le plus fort de toute l’éternité est décrit en Romains 5.8 : « Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Celui qui ignore l’amour de Dieu, qui rejette Christ comme Sauveur et renie le Seigneur qui l’a racheté (2 Pierre 2.1) subira éternellement la colère de Dieu (Romains 1.18), pas son amour (Romains 6.23). Dieu aime tout le monde de manière inconditionnelle et manifeste sa miséricorde à chacun en ne le détruisant pas immédiatement à cause de son péché. En même temps, son « alliance d’amour » n’est qu’avec ceux qui mettent leur foi en Jésus-Christ pour le salut (Jean 3.36). Seuls ceux qui croient en Jésus-Christ comme en leur Sauveur et Seigneur feront l’expérience l’amour de Dieu pour l’éternité.

Dieu aime-t-il tout le monde ? Oui. Aime-t-il les chrétiens plus que les autres ? Non. Les aime-t-il différemment ? Oui. Dieu aime tout le monde de la même manière en ce qu’il manifeste sa miséricorde à tous, mais seuls les chrétiens ont reçu sa grâce et sa miséricorde infinies, avec la promesse de son amour éternel au ciel. L’amour inconditionnel de Dieu pour tous doit nous amener à la foi en lui, à recevoir avec reconnaissance le grand amour conditionnel qu’il accorde à ceux qui acceptent Jésus-Christ comme leur Sauveur.


Retour à la page d'accueil en français

Dieu aime-t-il tout le monde ou seulement les chrétiens ?