Que dit la Bible de la violence ?



 


Question : « Que dit la Bible de la violence ? »

Réponse :
La violence se définit comme « la force physique exercée dans la but de violer, d’abîmer ou d’abuser ». Elle fait malheureusement partie de notre vie quotidienne : nous la voyons sur nos écrans de télévision et vivons dans un monde où elle est souvent le fondement du pouvoir. En tant que chrétiens, nous devons renoncer aux voies de ce monde pour suivre la vérité de la Parole de Dieu. Que dit donc la Bible de la violence ?

Elle dit surtout que la violence du cœur fait tout autant de dégâts que celle des mains. Lévitique 19.17 dit : « Tu ne détesteras pas ton frère dans ton cœur, mais tu veilleras à reprendre ton prochain, ainsi tu ne te chargeras pas d’un péché à cause de lui. » Quand nous savons que quelqu’un pèche, est-ce vraiment de l’amour de le garder pour nous et de laisser la colère et le ressentiment s’accumuler dans notre cœur ? Dieu nous demande d’en parler franchement. En Matthieu 5.21-22, Jésus nous dit que la colère meurtrière est tout autant passible du jugement de Dieu que la violence physique. Dieu fait retomber sur nous notre violence envers les autres.

Qu’en est-il de la violence en temps de guerre ? Exode 20.13 a parfois été traduit à tort par : « Tu ne tueras pas » alors que la traduction la plus appropriée est : « Tu ne commettras pas de meurtre. » Dieu a permis des guerres justes à travers l’histoire de son peuple. D’Abraham à Davis, en passant par Débora, le peuple de Dieu a exercé le jugement d’un Dieu juste et saint. Romains 13.1-4 nous dit de nous soumettre aux autorités qui nous gouvernent et donne aux nations le droit de recourir à la force contre ceux qui font le mal, en interne ou à l’étranger.

La violence est une réalité, mais nous devons comprendre la différence entre le jugement du péché et notre vengeance personnelle contre ceux que nous n’aimons pas, qui est la conséquence inévitable de notre orgueil (Psaume 73.6). Les hommes sont facilement portés à la violence (surtout dans les cultures où ils portent des armes et ne peuvent pas pleurer, mais doivent toujours trouver une solution), mais l’homme le plus sage de l’histoire a écrit : « Ne sois pas jaloux de l’homme violent et ne choisis aucune de ses voies. » (Proverbes 3.31) La prière et la patience vaut toujours mieux que la violence et la colère.


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la violence ?