Que dit la Bible de la solitude ?


Question : « Que dit la Bible de la solitude ? »

Réponse :
Il y a une différence entre être seul et se sentir seul. On peut être seul sans se sentir seul, de même qu'on peut se sentir seul au milieu d'une foule. La solitude est un état d'esprit, une émotion due au sentiment de séparation avec les autres. Ce sentiment d'isolation peut être très poignant. Le terme hébreu traduit par « seul » ou « désert » dans l'Ancien Testament signifie « seul, solitaire, abandonné, délaissé ». Il n'y a pas de plus grande tristesse que celle qui nous traverse l'esprit à l'idée d'être seul au monde, de ne pas avoir d'amis, que personne ne s'intéresse à nous, ne se soucie de ce qui nous arrive ni ne s'en rendrait compte si nous venions à mourir.

Personne ne s'est autant senti seul que David : il a crié à Dieu d'un cœur honnête et sincère, pour lui exprimer sa solitude et son désespoir. Son propre fils s'est révolté contre lui, les hommes d'Israël l'ont poursuivi et il a été forcé à fuir la ville en laissant sa maison et sa famille derrière lui. Seul et affligé (Psaume 25.16), il n'avait plus d'autre issue que de se tourner vers Dieu pour le supplier d'avoir pitié de lui et d'intervenir (Psaume 25.16-21). Sa seule espérance était en lui. Il est intéressant de noter que l'adjectif « seul » n'est jamais employé dans le Nouveau Testament pour décrire une personne : le terme « désert » n''apparaît que deux fois (Marc 1.45, Luc 5.16), pour désigner les endroits où Jésus se retirait loin de toute compagnie.

Quelle que soit la cause de notre solitude, pour un chrétien, la solution est toujours la même : le réconfort qu'apporte la communion avec Christ. Cette relation d'amour avec notre Maître a rassuré et encouragé des milliers de croyants emprisonnés, et même tués, pour leur foi en lui. Il est l'ami « plus attach[é] qu['un] frèr[e] » (Proverbes 18.24), qui abandonne sa vie pour ses amis (Jean 15.13-15) et qui a promis de ne jamais nous laisser ni de nous abandonner, mais d'être avec nous tous les jours, jusqu'à la fin du monde (Matthieu 28.20). Nous pouvons être réconfortés par les paroles de ce vieil hymne qui dit : « Que mes amis me délaissent, Que mes ennemis m’agressent, Jésus reste avec moi jusqu’à ma dernière heure. Alléluia, quel merveilleux Sauveur ! »

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la solitude ?